1 tagged article Triptyque Cecil BEATON

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine. Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe. 20/03/2016

22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine.  Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe.

22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine.  Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe.
22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine.  Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe.
22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine.  Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe.
22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine.  Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe.
22 Février 1956 / HISTOIRE D'UNE PHOTO / Le 22 février 1956 Marilyn pose devant l'objectif de Cecil BEATON pour le magazine "Harper's Bazaar". Trois mois durant le photographe avait tout fait pour obtenir un rendez-vous. Ils se retrouvent dans une suite de l'hôtel "Ambassador" de New York. Comme à son habitude, Marilyn arrive avec une heure et quart de retard. C'est lors de cette séance que BEATON prit le cliché préféré de Marilyn d'elle-même: enroulée dans une étole rose et allongée dans un lit aux draps blancs, elle tient un oeillet rouge sur sa poitrine.  Elle avait d'ailleurs encadrée cette photo -en noir et blanc- dans son appartement new-yorkais situé au 444 East 57th Street (photo), faisant parti d'un triptyque, accompagnée d'une lettre élogieuse du photographe.

Tags : 1956 - Cecil BEATON - Triptyque Cecil BEATON - Autograph - Effet personnel