164 tagged articles 1962

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix. 04/07/2017

5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.
5 Mars 1962 / (nouvelles magnifiques photos toutes en couleurs) Marilyn et son nouvel amant Jose BOLANOS lors de la soirée de remises des "Golden Globe Awards", où d'ailleurs elle se verra remettre le fameux prix.

Tags : 1962 - Golden Globe Awards

BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS ! 17/06/2017

Tags : 1962 - George BARRIS

1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE. 17/06/2017

1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.

LES DERNIERS MOTS DE MARILYN MONROE
POUR GEORGE BARRIS

Le soir du 13 juillet 1962, vers 19 h 30, le photographe George BARRIS immortalisa Marilyn pour la dernière fois de son vivant. BARRIS, qui travaillait en indépendant pour le magazine 'Cosmopolitan', se souvient : Je lui ai annoncé : “Marilyn, c'est la dernière photo que je prends de toi.” Elle était assise dans le sable et portait ce gros pull scandinave. Elle s'est blottie dedans et a recouvert ses genoux d'une couverture. Puis, penchée vers moi, elle m'a dit : “D'accord, George. Celle-là est juste pour toi.” Elle a froncé les lèvres et m'a envoyé un baiser, avant d'ajouter : “Pour toi et pour le reste du monde. C'est avec cette photo que je veux qu'on se souvienne de moi.”
Revenons au 3 août de la même année. Après avoir quitté Los Angeles et Marilyn, je suis parti à New York où j'ai commencé à préparer mon article pour 'Cosmopolitan'. Il faisait une douzaine de pages plus la couverture. Un jour, Marilyn m'a appelé.
“— Tout se passe bien ?
— Oui, tout va bien.
— George, il faut que tu reviennes. J'ai des choses très importantes à te dire. Très importantes.
— Marilyn, on est vendredi... j'essaierai de venir lundi, si ça te va.
— Tu le promets ?
— Je le promets.”
BARRIS a expliqué à Jay MARGOLIS qu'il regrettait ne pas être retourné en Californie dès le lendemain, 4 août. À la question “Marilyn n'a jamais évoqué une conférence de presse ? Elle a seulement dit qu'elle voulait vous parler de quelque chose d'important ?”, BARRIS a répondu : “C'est tout ce qu'elle m'a dit.” Dans son livre paru en 1995, BARRIS se rappelle : Elle ne m'a jamais semblé aussi heureuse. J'étais ravi pour elle. Elle m'a dit qu'elle allait sûrement se reposer un peu, sortir dîner puis aller chez les LAWFORD pour une de leurs fêtes habituelles du samedi. Puis elle m'a dit : “Je t'aime. À lundi !” Je lui ai répondu que je l'aimais aussi.

Lors de leur ultime entretien avant sa mort prématurée, Marilyn a confié à BARRIS : La période la plus heureuse de ma vie, c'est en ce moment. L'avenir est devant moi, et j'ai hâte d'y être, ça va être passionnant ! J'ai l'impression que je commence à peine : je voudrais jouer dans des comédies, des tragédies, un mélange des deux. [...] Je n'ai aucun regret car, si j'ai commis des erreurs, je suis seule responsable. [...] J'aime beaucoup rester ici [en Californie] mais, de temps en temps, j'ai des envies de New York. Alors, tout ce que j'ai à faire c'est fermer les portes [de devant et de derrière] et partir. J'aime bien avoir un ancrage solide.
“Pourquoi aurait-elle voulu se suicider ?”, s'interroge George BARRIS dans son entretien avec Jay MARGOLIS. La séance photo s'est déroulée sur la plage de Santa Monica, près de la maison de Peter LAWFORD. Marilyn s'était acheté une maison à Brentwood, mais sans aucun meuble. Elle était partie à Mexico pour en acheter, dans le style local, et elle attendait qu'ils soient livrés.
Elle m'a dit : “On ne peut pas prendre des photos ici alors que ça n'a pas l'air fini ? Comment faire ?
— Si tu préfères, on retourne dans la maison de Catalina, celle de ton premier mari ? Je peux m'arranger...
— Non, je ne veux pas y retourner.
— J'ai un ami [Tim LEIMERT] qui vit du côté de Hollywood Hills. Sa maison serait parfaite. Je lui en ai parlé et il m'a dit qu'il voulait juste une photo de toi avec lui, en souvenir. Tu n'es pas obligée si tu n'as pas envie...
— Non, non, c'est très bien.”
J'ai donc pris cette photo-souvenir. Toutes les photos de la série sont prises chez Tim LEIMERT. En 1995, George BARRIS a réuni ces photos prises sur la plage de Santa Monica et chez son ami à North Hollywood dans un ouvrage tendre et émouvant agré-menté de citations de Marilyn. Ce projet était né entre eux au tout début de leur amitié, en septembre 1954. À l'époque, Marilyn tournait 'Sept ans de réflexion' à New York et BARRIS la photographiait. Ce film est devenu son film préféré de Marilyn MONROE. Ce que j'aimais particulièrement chez Marilyn MONROE, écrit-il, c'est qu'elle ne se comportait pas comme une star de cinéma. Elle avait les pieds sur terre. [...] Certes, elle était magnifique, sexy, mais il y avait en elle quelque chose de l'innocence enfantine.
1962 / Marilyn by George BARRIS ; SES DERNIERS MOTS AU PHOTOGRAPHE.

Tags : 1962 - George BARRIS

5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON. 13/06/2017

5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.

5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.
5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.
5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.
5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.
5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.
5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.
5 Mars 1962 / Marilyn aux côtés de son nouvel amant du moment Jose BOLANOS, un acteur mexicain, se voit remettre un Golden Globe des mains de Rock HUDSON ainsi que de Charlton HESTON.

Tags : 1962 - Golden Globe Awards

UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS ! 03/06/2017

UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !
UN BON LONG WEEK-END DE PENTECÔTE A TOUTES ET A TOUS !

Tags : 1962 - George BARRIS

1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give". 01/06/2017

1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".
1er Juin 1962 / Aujourd'hui Marilyn fêterait ses 91ans ! Marilyn fête son 36ème anniversaire sur le plateau de tournage du film "Something's got to give".

Tags : 36ème anniversaire Marilyn - 1962 - Something's got to give - Lawrence SCHILLER

BELLE FIN DE SOIREE A TOUTES ET A TOUS ! 29/05/2017

Tags : 1962 - Something's got to give

UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie). 07/05/2017

UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).
UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).
UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).
UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).
UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).
UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).
UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).

A la fin des années 30, après avoir été diplômé de l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris, Jean-Louis BERTHAULT fit ses débuts dans la couture chez Agnès DRECOLL.
En 1935 il visita New York et passa beaucoup de temps dans sa chambre d'hôtel à dessiner des croquis. La veille de son retour sur Paris, l'un de ses amis lui suggéra de montrer son travail à quelques prestigieuses enseignes de vêtements de mode de la  7ème Avenue. La puissante "Hattie Carnegie Inc." devint son tocket d'entrée dans le monde de la mode. "Hattie Carnegie" l'engagea afin d'apporter une "touche" parisienne à ses collections.

En 1936 il s'installa à New York. Il travailla avec elle jusqu'en 1943.

Il eut comme premières clientes l'actrice Irene DUNNE et Joan COHN, la femme d'Harry COHN, fondateur la Columbia Pictures, qui lui ouvrira les portes des studios hollywoodiens.

Il obtint rapidement la reconnaissance et commença sa carrière en habillant les stars d'Hollywood et la société new-yorkaise.
En 1943 il prend la direction du départment costumes de la Columbia, puis, quelques années plus tard, de celui d'Universal Pictures, avant de s'installer à son compte, créant sa propre maison de confection. 
A partir de 1958 il travaillera surtout pour la United Artists.

Nommé 15 fois aux Oscars pour la statuette du meilleur costume : "Comment l'esprit vint aux femmes" (1950), "L'affaire de Trinidad" (1952), "Tant qu'il y aura des hommes" (1953), "Une étoile est née" (1954), "La femme qui s'affiche" (1954), "Une femme diabolique" (1955), "La blonde ou la rousse" (1957), "L'adorable voisine" (1958), "Histoire d'un amour" (1961), "Jugement à Nuremberg" (1961), "Le nef des fous" (1965), "Unnhold-up extraordinaire" (1966), "Millie" (1967) et "Une Cadillac en or massif" en 1956 avec Judy HOLIDAY, pour lequel il remporta l'Oscar du meilleur costume. 

Après avoir travaillé pour Universal au début des années 60, Jean-Louis ne travailla plus à temps plein pour le studio. Bien qu'il ait continué à travailler en freelance pour les films, il consacra la majeure partie de son temps à son salon de Beverly Hills, qui comprenait comme clientes notamment Nancy REAGAN.
Jean-Louis vécut à Santa Barbara avec son épouse depuis 30 ans, Maggie , jusqu'à la mort de celle-ci en 1987.

En 1988 il prit sa retraite à Palm Springs.


Le 10 août 1993, il épousa sa compagne et proche amie l'actrice Loretta YOUNG. Il avait crée les robes et les costumes de l'éblouissante actrice tout au long de sa carrière, dont les robes qu'elle porta pour ses fabuleuses descentes d'escalier de son show télévisé.

Jean-Louis était connu pour avoir crée les robes glamour des femmes sensuelles les plus importantes d'Hollywood. Marilyn MONROE, Rita HAYWORTH, Doris DAY, Lana TURNER, Joan CRAWFORD, Marlene DIETRICH, Mary Tyler MOORE et Julie ANDREWS ont toutes été parfaitement habillées par lui. Ses vêtements éclatants étaient réputés pour leur luxueux matériaux, leurs coupes simples et élégantes, la virtuosité d'un travail de haute qualité et une silhouette moderne épurée, qui font que ses vêtements peuvent être portés aujourd'hui autant qu'il y a 50 ans.


Deux des superbes costumes de Jean-Louis sont devenus des références dans l'histoire de la culture américaine.

L'inoubliable robe pailletée couleur chair que Marilyn porta pour célébrer l'anniversaire du Président John F.KENNEDY en 1962, et la robe fourreau de satin noir que Rita HAYWORTH porta dans le film "Gilda" en 1946.

Il rencontra Marilyn au début de sa carrière et lui créa ses costumes quand elle jouait dans « Ladies of the chorus » (1948).

Puis il travailla avec elle dans « The misfits » (1961).
Marilyn s'adressait à lui quand elle voulait faire une entrée vraiment remarquée. Il créa la longue robe moulante en soie scintillante, qui la faisait paraître nue sous les projecteurs, qu'elle arbora pour chanter « Happy birthday » à John KENNEDY le 19 mai 1962.
Les jours précédents sa mort, il avait pris ses mesures pour une robe d'une valeur de 1 600 $. Selon les versions il s'agissait soit d'une robe du soir à paillettes, soit de la toilette qu'elle projetait de porter pour se remarier avec Joe DiMAGGIO.
Jean Louis a conçu les robes de :
Irene DUNNE dans "Coup de foudre" (1944) et "Over" 21 (1945) ;
Rita HAYWORTH dans "Cette nuit et toujours" (1945), "Gilda" (1946), 
"L'Étoile des étoiles" (1947), "La Dame de Shanghai" (1948), "Les Amours de Carmen" (1948), "L'Affaire de Trinidad" (1952), "Salomé" (1953), "La Belle du Pacifique" (1953), "La Blonde ou la rousse" (1957) et "Ceux de Cordura" (1959) Claudette COLBERT dans "Demain viendra toujours" (1946) ;
Ginger ROGERS dans "L'Homme de mes rêves" (1947) et "Coincée" (1955) ;
Joan FONTAINE dans "L'Extravagante Mlle Dee" (1948) ;
Dorothy LAMOUR dans "Lulu Belle" (1948) et "Slightly French" (1949) ;
Joan BENNETT dans "Les Désemparés" (1949) ;
Paulette GODDARD dans "Anna Lucasta" (1949) ;
Jennifer JONES dans "Les Insurgés" (1949) ;
Gloria GRAHAME dans "Le Violent" (1950), "Règlement de comptes" (1953) et "Désirs humains" (1954);
Judy HOLIDAY dans "Comment l'esprit vient aux femmes" (1950), "Je retourne chez maman" (1952), "Une femme qui s'affiche" (1953) et "Une Cadillac en or massif" (1956) ;
Loretta YOUNG dans Paula (1952) ;
Deborah KERR dans Tant qu'il y aura des hommes (1953) ;
Judy GARLAND dans "Une étoile est née" (1954) ;
Kim NOVAK dans "Du Plomb pour l'inspecteur" (1954), "Picnic" (1955), "Tu seras un homme, mon fils" (1956), "Adorable voisine" (1958), "Au milieu de la nuit" (1959), "Liaisons secrètes" (1960) ;
Joan CRAWFORD dans "Une femme diabolique" (1955), "Feuilles d'automne" (1955) et "Le Scandale Costello" (1957) ;
Janet LEIGH dans "Ma s½ur est du tonnerre" (1955) et "Qui était donc cette dame" ? (1960) ;
Maureen O'HARA dans "Ce n'est qu'un au revoir" (1955) ;
Barbara STANWYCK dans "Le souffle de la violence" (1955) ;
Marlene DIETRICH dans "Une histoire de Monte Carlo" (1957) et "Jugement à Nuremberg" (1961) ;
Doris DAY dans "Confidences sur l'oreiller" (1959), "Le Piment de la vie" (1963) et "Ne m'envoyez pas de fleurs" (1964) ;
Elizabeth TAYLOR dans "Soudain l'été dernier" (1959) ;
Lana TURNER dans "Mirage de la vie" (1959), "Meurtre sans faire-part" (1960) et "Madame X" (1965) ;
Susan HAYWARD dans Histoire d'un amour (1961) ;
Marilyn MONROE dans "Les Désaxés" (1961) et "Something's Got to Give" (1962) ;
Claudia CARDINALE dans "Les Yeux bandés" (1965) et "Tous les héros sont morts" (1968) ;
Shirley MacLAINE dans "Un hold-up extraordinaire" (1966) ;
Julie ANDREWS dans "Millie" (1967) ;
Katharine HEPBURN dans "Devine qui vient dîner" ? (1967).



UN FRANçAIS MADE IN HOLLYWOOD ! / Jean-Louis BERTHAULT dit Jean Louis, est un créateur de costumes français, né le 5 octobre 1907 à Paris et mort le 20 avril 1997 à Palm Springs (Californie).

Tags : 1962 - Anniversaire John F KENNEDY - Something's got to give - The misfits - 1960 - Paula STRASBERG - Effet personnel

1962 / Quelques jours avant l'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY (célébré le 19 Mai 1962 alors qu'il est né un 29), Marilyn répète au "Madison Square Garden" la célèbre chanson "Happy birthday Mr President" aux côtés entre autres du compositeur Richard ADLER. 07/05/2017

Tags : 1962 - Répétitions anniversaire JFK - Emilio PUCCI - Madison Square Garden

1962 / SCREEN TEST "SOMETHING'S GOT TO GIVE". 05/05/2017

Play the video

Tags : 1962 - Something's got to give