53 tagged articles 1959

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York. 02/08/2015

26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.
26 Février 1959 / (Photos Paul SLADE) Marilyn reçoit le prix français "French Crystal Star Award" (représenté par une étoile en cristal) pour la catégorie de "La meilleure actrice étrangère" pour le film "Le prince et la danseuse" (The Prince and showgirl). C'est Georges AURIC, un compositeur français, qui lui remet le prix. Marilyn étant enceinte, elle ne put venir en France pour recevoir son prix ; par conséquent, la cérémonie eut lieu au 'French Ambassador Hotel' (le consul de France) de New York.

Tags : 1959 - Paul SLADE - Etoile de cristal

1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE. 10/09/2015

 
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.
1959 / Marilyn se préparant pour une soirée lors de son arrivée à Chicago pour la promotion du film "Some like it hot" ; photos signées Earl GUSTIE et Manfred Linus KREINER. Marilyn est coiffée par le célèbre coiffeur de Stars, Kenneth BATTELLE.

Tags : 1959 - Promo "Some like it hot" - Manfred Linus KREINER - Earl GUSTIE - Kenneth BATTELLE

22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York. 13/09/2015

22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.
22 Juin 1959 / Marilyn fut hospitalisée au "Lenox Hill Hospital" de New York pour y être opérée le mardi 23 d'une nouvelle opération de l’endomètre par le Dr Mortimer RODGERS. Arthur MILLER la ramena dans leur appartement de New York.

Tags : 1959 - Lenox Hill Hospital - Arthur MILLER

19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE). 18/09/2015

19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).
19 Septembre 1959 / Marilyn, à la demande de Spyros SKOURAS, était à Los Angeles. MILLER ne l'accompagnait pas (seulement jusqu'à l'aéroport New-York / Los-Angeles). Il avait pensé que s'il l'accompagnait, cela ne ferait que réveiller ses rancoeurs politiques. Ce fut donc Frank TAYLOR (ami et éditeur de MILLER) qui accompagna Marilyn ce soir-là. La Fox organisa un banquet donné au "Café de Paris" en l’honneur de Nikita KHROUCHTCHEV, premier secrétaire du Parti Communiste soviétique, venu visiter les studios de la Fox. Frank SINATRA fut le maître de cérémonie. Les invités furent, outre des directeurs de studio (Buddy ADLER) et des journalistes, Elizabeth TAYLOR, Debbie REYNOLDS, Judy GARLAND et Kim NOVAK. Marilyn arriva au bras de George CUKOR, pour faire la promotion de leur prochain film, « Let's make love ». C’est à cette occasion qu’elle revit Billy WILDER (avec qui elle n’avait plus eu de contacts depuis le tournage de « Some like it hot » en 1958) et que leurs relations se dégelèrent. (quelques photos signées Paul SLADE).

Tags : 1959 - Nikita KHROUCHTCHEV - Paul SLADE - Arthur MILLER

29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement. 25/09/2015

29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.

29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.
29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.
29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.
29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.
29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.
29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.
29 Mars 1959 / Première et sortie du film "Some like it hot" ; les MILLER assistent à la Première au "Lowe’s Capitol Theater" à New York. Pour fêter la sortie du film, les STRASBERG donnèrent une réception dans leur appartement.

Tags : 1959 - Premiere "Some like it hot" - Arthur MILLER

13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn. 28/09/2015

13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.
13 Mai 1959 / MILLER accompagna Marilyn qui reçut le prix "David Di DONATELLO" pour "La meilleure interprète  étrangère en 1958" dans "The Prince and the showgirl" ; ce prix lui fut décerné par l’Institut Culturel Italien de New York (686 Park Avenue). Quatre cents personnes assistèrent à la cérémonie où le prix lui fut remis par le directeur de  l’Institut, Filippo DONINI accompagné de l'actrice Anna MAGNANI qui offrit des fleurs à Marilyn.

Tags : 1959 - Prix "David Di DONATELLO" - Arthur MILLER - Anna MAGNANI

17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER). 21/01/2016

17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).
17 Mars 1959 / Marilyn se rend à Chicago afin de promouvoir le film "Some like it hot", où un déjeuner est offert à l'"Ambassador East Hotel" ; en outre, Marilyn se montra charmante envers les journalistes. (photos Manfred Linus KREINER).

Tags : 1959 - Chicago - Manfred Linus KREINER - Promo "Some like it hot"

5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN. 22/01/2016

5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.
5 Février 1959 / Le couple MILLER rencontra la romancière Carson McCULLERS qui les convia à un dîner dans sa maison de Nyack, dans l'état de New-York, rejoint plus tard par la femme de lettres, Karen BLIXEN.

Tags : 1959 - Arthur MILLER - Karen BLIXENN - Carson McCULLERS

19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur. 30/01/2016

19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur.
19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur.
19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur.
19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur.
19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur.
19 Septembre 1959 / (part II) Marilyn interviewée sur la venue de Nikita KHROUCHTCHEV à qui elle sera présentée et conviée à un meeting en son honneur.

Tags : 1959 - Nikita KHROUCHTCHEV

10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI). 30/01/2016

10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).
10 Février 1959 / Marilyn et Arthur assistent à une représentation de "Macbeth" au "Metropolitan Opera" de New-York. (photos Gjon MILI).

Tags : 1959 - Représentation "Macbeth" - Metropolitan Opera - Gjon MILI - Arthur MILLER