105 tagged articles Effet personnel

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !
DES PHOTOS PAR MILLIERS, AUCUNE EN DOUBLE...
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

Divers sacs et pochettes ayant appartenu à Marilyn... 23/03/2017

Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...

Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...
Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...
Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...
Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...
Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...
Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...
Divers sacs et pochettes ayant appartenu à  Marilyn...

Tags : Effet personnel

FEMINITE ABSOLUE 20/03/2017

FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE

Une minaudière est un accessoire de mode féminin, généralement un objet de joaillerie, destiné à remplacer le sac du soir. Ce réticule compartimenté permet de loger de nombreux éléments dans un minuscule espace : poudrier, rouge à lèvres, godet à fard, fume cigarette, voire montre, face-à-mains ou clefs.
La Minaudière apparaît dans les années 30. On ne sait qui a vraiment adapté le Vanity Case au point d'en faire la Minaudière, Madame CARIOU (historienne de la maison "VAN CLEEF"), l'attribue à Charles ARPELS qui en réalité s'appelait Salomon ARPELS, fils de Salomon ARPELS le premier associé d'Alfred VAN CLEEF et père d'Esther VAN CLEEF née ARPELS, Madame RAULET l'attribue à Louis ARPELS, mais aucune preuve ne vient étayer ces affirmations. Il semble que le grand fabricant de boîtes (en matières précieuses), Alfred LANGLOIS, ou Strauss Allard et Meyer aient fabriqué pour tous les joailliers, des nécessaires plus facile à intégrer dans un sac de femme que le Vanity Case. De nombreux joailliers et grands couturiers ont créé — et créent encore — leurs propres modèles.
Description
De forme généralement oblongue et plate, de la taille d'un petit livre et tenant facilement en main, la minaudière est un objet précieux. Les matériaux utilisés pour sa confection sont le plus souvent rigides, métaux comme l'or ou le platine serti de pierres précieuses ou fines, orné de laque ou de nacre. Mais il existe également des minaudières en tissu posé sur armature ou souple, tels que velours, soie ou brocart, brodé ou non.
Certaines minaudières sont équipées d'une dragonne que la propriétaire passe autour du poignet. Les plus spectaculaires sont glissées dans une pochette de satin ou velours noir d'où leur extraction, lors d'une soirée ou d'un dîner, fait un effet remarqué.
L'intérieur révèle l'ingéniosité du concepteur. À l'instar des nécessaires de voyage fabriqués par les grands tabletiers français, l'espace est utilisé avec minutie pour y loger le plus grand nombre possible de compartiments. Une habile disposition peut permettre de ranger en même temps un poudrier, une montre (montée au sommet du tube de rouge à lèvres), des boîtes à fard, des boîtes à pilules et à bonbons, un carnet, un fume-cigarette, un briquet, des lorgnettes de théâtre ou un face-à-main, un peigne, des clefs, un mouchoir, des cartes de visite, etc...
Selon le journaliste de mode Lloyd BOSTON qui conçoit la minaudière comme un « essentiel » de la garde-robe pour le soir, ce petit objet n'a « qu'une utilité limitée, juste un caractère fabuleux ».
FEMINITE ABSOLUE

Tags : Effet personnel - 1952 - Gentlemen prefer blondes

8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film. 12/03/2017

8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.

Une hilarité inattendue
L'avant-première ne laissa pas préjuger du succès futur du film. La femme du réalisateur, Audrey WILDER, confia ainsi à ce sujet : "L'avant-première fut un désastre. Cela se passait dans un petit cinéma et personne n'a ri, sauf quelques amis. [...] En fait le public ne savait pas trop comment réagir, s'il pouvait rire ou pas".
Cette première impression fut toutefois vite dissipée : "La projection suivante a eu lieu à Westwood devant un public plus averti et ils rirent tellement qu'on n'entendait plus le dialogue". Conséquence inattendue, la scène où Jack LEMMON annonce qu'il est "fiancé" fut tournée à nouveau, à un rythme plus lent, afin de remédier à cette situation !
Une star étourdie
Si la présence de Marilyn MONROE joue un rôle important dans l'attrait de "Certains l'aiment chaud", elle constitua un véritable casse-tête lors du tournage : elle n'arrivait en effet que très difficilement à retenir ses répliques. Dans certains cas, il lui fallut jusqu'à 59 prises ! Billy WILDER se résigna donc à employer les grands moyens : selon les cas, il écrivit la réplique sur une ardoise tenue hors du champs de la caméra, où sur un papier collé à un endroit discret du décor...
A ce sujet, Jack LEMMON aurait même confié : "Je me réveille en nage au beau milieu de la nuit, après avoir rêvé qu'on en est à la cinquante-cinquième prise, que Marilyn vient enfin de passer sa réplique et que j'ai bafouillé"...
8 Juillet 1958 / Nouvelles photos de la conférence de presse annonçant le début du tournage du film "Some like it hot", avec les acteurs et le réalisateur du film.

Tags : Earl LEAF - 1968 - Press conference "Some like it hot" - Effet personnel

PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE ! 27/02/2017

PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !

C'est à partir du XX°siècle, que les petites culottes telles que nous les connaissons, se démocratisent et font leur entrée dans le quotidien des femmes grâce, notamment, à l'invention de Pierre VALTON, le père de la célèbre marque "petit bateau".
Au début de ce siècle, elles sont larges avec des fronces à la taille retenues par une ceinture boutonnée. Elles sont fendues, les jambes descendant jusqu'aux genoux sont terminées par un volant souvent superbement brodé. En effet, à cette époque, la mode des robes moulantes rendent ces culottes gênantes, et plutôt que de revenir en arrière et ne pas en porter (pour des raisons d hygiène), la mode crée la culotte courte (également appelée short) qui s arrête donc au dessus du genou.
Peu à peu, elles se ferment et, comme les jupes, diminuent de longueur pour ne plus avoir de jambe du tout. Les fronces de la taille sont remplacées par des pinces, le bas de la jambe se termine par un ourlet souvent ajouré, avec sur le coté, une broderie assortie à celle du devant de la chemise.
PAS SI GLAMOUR ! UNE AUTRE EPOQUE !

Tags : 1952 - Bob BEERMAN - Love nest - 1946 - Earl MORAN - Effet personnel - The seven year itch - 1954 - Bruno BERNARD - Beverly Carlton Hotel

DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles. 22/02/2017

DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.

DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.
DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.
DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.
DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.
DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.
DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.
DESSINS au crayon de la main de Marilyn retrouvés et mis aux enchères chez "Julien's auction" à Los Angeles.

Tags : 1962 - George BARRIS - Dessins de Marilyn - Effet personnel - Emilio PUCCI

17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat. 20/02/2017

17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.
17 Février 1954 / Marilyn reçoit le prix de "Honorary MP of the 25th MP Company" ("Membre d'honneur de la 25ème Division") pendant sa tournée de quatre jours en Corée du Sud, où elle s'est produite sur scène pour remonter le moral des soldats américains postés là-bas. C'est le régiment de la 25ème Marine Division qui lui remet le certificat.

Tags : 1954 - Corée - "Honorary MP of the 25th MP Company" - Effet personnel

13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses. 19/02/2017

13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.
13 Mars 1959 / (Part III) Marilyn reçoit un prix italien, pour sa prestation dans le film "The Prince and the showgirl", le "David Di DONATELLO", l'équivalent d'un "Golden Globe" aux Etats Unis ; l'actrice Anna MAGNANI était présente lors de la remise du prix, et offrit à Marilyn, accompagnée de MILLER, un bouquet de roses.

Tags : 1959 - Arthur MILLER - Prix "David Di DONATELLO" - Effet personnel

BONNES VACANCES ET BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS ! 18/02/2017


BONNES VACANCES ET BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS !

BONNES VACANCES ET BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS !

Tags : 1955 - Eve ARNOLD - Bement - Effet personnel

1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000. 17/02/2017

1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.

L'origine de la scène-culte
La scène de la bouche de métro trouve son origine dans un cliché pris par un ami intime de Marilyn, le photographe Sam SHAW. Celui-ci avait photographié en 1941 un groupe de filles dont la jupe de l'une d'elles se soulevait par un coup de vent pour la couverture du magazine "Friday". Le photographe suggéra alors de reproduire cette scène dans "Sept ans de réflexion".
 
L'arrivée de Marilyn
Mailyn voulait absolument travailler pour Billy WILDER, dont elle admirait les films, sur la comédie "Sept ans de réflexion". Comme le tournage ne devait pas commencer avant quelques mois, elle eut alors du temps libre pour se consacrer à un autre film, "La joyeuse parade", sur les conseils du célèbre producteur Charles K FELDMAN. L'idée d'une nouvelle comédie musicale (après "Les hommes préfèrent les blondes") ne l'enchantait guère, mais afin de ne contrarier personne (et surtout parce qu'elle voulait faire "Sept ans de réflexion"), elle accepta de figurer au générique du film.
D'après une pièce de théâtre
Avant d'être un film, "Sept ans de réflexion" fut une célèbre pièce de George AXELROD, qui triomphait à Broadway. Tom EWELL l'interprétait déjà d'ailleurs sur les planches.
MONROE / WILDER : première !
Quatre ans après le succès de "Sept ans de réflexion", Marilyn retrouvait la caméra de Billy WILDER pour la comédie "Certains l'aiment chaud" (1959). L'engouement pour ce film fut encore plus considérable que "Sept ans de réflexion".
Un Golden Globe pour Tom EWELL
L'entreprise de séduction de sa charmante voisine dans "Sept ans de réflexion" valut à Tom EWELL le Golden Globe du Meilleur acteur dans une comédie en 1956.
Tragi-comique
Alors qu'elle devait dévoiler son potentiel comique pendant le tournage de "Sept ans de réflexion", Marilyn MONROE était en plein divorce d'avec le base-baller Joe DiMAGGIO, union qui n'aura duré que neuf mois. Beaucoup pensent encore que c'est la fameuse scène de la bouche de métro, dans laquelle la robe de Marilyn se soulève et laisse entrevoir ses jambes, qui serait à l'origine de ce divorce.
La bouche de métro
La scène de la bouche de métro dans "Sept ans de réflexion", devenue depuis l'une des plus célèbres de l'histoire du cinéma, a nécessité le blocage de Lexington Avenue à Manhattan. De nombreux badauds s'étaient réunis autour du tournage de la scène, qu'il a fallu reprendre de nombreuses fois (pour des raisons évidentes de censure, la robe de Marilyn MONROE devait être maintenue assez basse afin que les spectateurs n'aperçoivent rien de répréhensible). Néanmoins, Billy WILDER fit retourner cette scène en studio afin de coller au mieux à ses aspirations initiales. Certains penseront d'ailleurs qu'avoir bloqué cette avenue, pour une scène qui fut finalement retournée en studio, tenait beaucoup plus du coup publicitaire.
Clin d'½il
Dans le film "Sept ans de réflexion" de Billy WILDER, on peut voir dans la célèbre séquence de la bouche d'aération du métro Tom EWELL et Marilyn MONROE sortir d'une salle de cinéma ou l'on joue "L'Étrange créature du lac noir".
 
1954 / FILM CULTE : "The seven year itch" de Billy WILDER. / Récompenses : 1 prix et 1 nomination / Année de production : 1954 / Date de sortie DVD : 29/05/2001 / Date de sortie Blu-ray : 01/08/2012 / Date de sortie VOD : 22/05/2013 / Type de film : Long-métrage / Secrets de tournage 8 anecdotes (voir ci-dessous) / Box Office : France 1 236 164 entrées / Budget US$ 3,2 000 000.

Tags : 1954 - The seven year itch - Effet personnel

1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS. 13/02/2017

1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.
1962 / Marilyn couchée sur une plage de Santa Monica, sous l'objectif du photographe George BARRIS.

Tags : 1962 - Effet personnel - George BARRIS