20 tagged articles Gladys RASMUSSEN

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS. 31/07/2015

4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / Photos Phil STERN, Marilyn au "Shrine Auditorium" de Los Angeles pour un gala de bienfaisance pour les enfants, avec notamment les humoristes Jack BENNY, Bob HOPE ou encore le crooner Danny THOMAS.

Tags : 1953 - Phil STERN - The Shrine Auditorium - Gladys RASMUSSEN - Allan SNYDER

1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES. 13/08/2015

1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.
1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.
1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.
1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.

Tags : 1952 - Andre DE DIENES - Gladys RASMUSSEN

1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD". 23/08/2015

1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".
1954 / Marilyn lors du tournage du film "The seven year itch", tantôt avec son professeur d'art dramatique Natasha LYTESS, du réalisateur Billy WILDER ou de son maquilleur Allan "Whitey" SNYDER, la plupart des photos sont signées Bruno BERNARD dit "BERNARD of HOLLYWOOD".

Tags : 1954 - Bruno BERNARD - The seven year itch - Allan SNYDER - Natasha LYTESS - Gladys RASMUSSEN - Billy WILDER

1953 / Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN. 16/09/2015

1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.
1953 /  Marilyn, guêpière,corset et bas résille, en séance maquillage (notamment par Allan SNYDER) et habillage lors du tournage du film "River of no return", ainsi que le coiffage avec Gladys RASMUSSEN.

Tags : 1953 - River of no return - Allan SNYDER - Gladys RASMUSSEN

4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire". 01/02/2016

4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".

4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".
4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".
4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".
4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".
4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".
4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".
4 Novembre 1953 / (part II) Marilyn est magnifique le jour de la Première du film "How to marry a millionaire".

Tags : 1953 - Premiere "How to marry a millionaire" - Allan SNYDER - Gladys RASMUSSEN

4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE. 07/02/2016

4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.
4 Décembre 1953 / (part II) Marilyn est conviée à un gala de bienfaisance pour les enfants, coiffée par Gladys RASMUSSEN sa coiffeuse attitrée du moment et maquillée par Whitey SNYDER, où sont également invités Jack BENNY, Danny THOMAS ou encore Bob HOPE.

Tags : 1953 - Phil STERN - The Shrine Auditorium - Allan SNYDER - Gladys RASMUSSEN

1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $. 14/03/2016

1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.
1953 / (Photos Frank WORTH) Dans les coulisses du film "How to marry a millionaire" ; La Fox sortit son brelan d'as, Betty GRABLE, Marilyn et Lauren BACALL, pour un film contant l'histoire de trois aventurières en chasse d'un riche mari. Le studio était fier de son premier film en Cinémascope avec trois stars en tête. Le scénariste Nunnally JOHNSON précisa qu'il avait crée les personnages en les adaptant à la personnalité des trois actrices. Malgré les efforts des studios pour « vendre » à la presse une guerre entre Marilyn et Betty GRABLE, les deux actrices s'entendirent fort bien. Betty GRABLE avait été l’idole de la nation pendant dix ans et passait gentiment le flambeau. Au départ, Marilyn revendiqua le rôle de Loco, attribué à Betty GRABLE, car elle n'aimait pas son propre personnage, Pola, affublée de lunettes. Jean NEGULESCO, le réalisateur, la persuada d'accepter, faisant valoir que c'était le meilleur rôle ; en effet, la drôlerie engendrée par la myopie, valut à Marilyn des critiques positives sur ses talents comiques. Pourtant, Marilyn ne considérait pas son interprétation comme l'une des meilleures. Au bout de quelques mois, le film avait fait une recette brute cinq fois supérieure à son extravagant budget de 2.5 millions de $.

Tags : 1953 - How to marry a millionaire - Frank WORTH - Gladys RASMUSSEN

4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS. 24/03/2016

4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.
4 Décembre 1953 / (Part III) Marilyn participe à un gala de bienfaisance pour les enfants au "Shrine Auditorium", où l'on peut croiser entre autres, Jack BENNY, Nat DILLINGER ou encore Danny THOMAS.

Tags : 1953 - Phil STERN - The Shrine Auditorium - Gladys RASMUSSEN - Allan SNYDER

1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop". 24/03/2016

1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".
1952-56 / Gladys RASMUSSEN, coiffeuse à la Fox, née en 1915, décédée en avril 1987. Elle a coiffée Marilyn à plusieurs reprises. En effet elle coiffa la star sur de nombreux tournages et autres soirées de 1952 à 1956, notamment sur les plateaux des films "River of no return", "The seven year itch", "How to marry a millionaire", "There's no business like show business" ou encore "Bus stop".

Tags : 1952 - Gladys RASMUSSEN - River of no return - There's no business like show business - The seven year itch - Bus stop - How to marry a millionaire - Allan SNYDER - 1954 - 1953 - 1956

1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN. 16/06/2016

1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.
1953 / Pour les besoins du film "River of no return", Marilyn utilise plusieurs rajouts de cheveux (déjà en avance pour son époque), coiffés par sa coiffeuse attitrée, Gladys RASMUSSEN.

Tags : 1953 - River of no return - Effet personnel - Gladys RASMUSSEN