48 tagged articles 1950

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1950 / Marilyn fait son jogging à Hollywood. 16/08/2015

1950 / Marilyn fait son jogging à Hollywood.

1950 / Marilyn fait son jogging à Hollywood.

Tags : 1950

1950 PUBLICITE / En 1950 Marilyn a tourné une publicité pour de l'essence "Royal Triton" de la société "Union Oil Company". Le texte qu'elle prononce : 06/09/2015

Play the video
This is the first car I ever owned. I call it Cynthia. She's going to have the best care a car ever had. Put Royal Triton in Cynthi's litlle tummy... Cynthia will just love that Royal Triton

Tags : 1950 - Publicité

1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien. Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD). 08/09/2015

1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).

1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).
1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).
1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).
1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).
1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).
1949-1950 / Johnny HYDE (Agent) : il avait 53 ans et rencontra Marilyn : - John CARROLL lui présenta Marilyn à une soirée du "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs.  - où ils firent connaissance à un réveillon du nouvel an chez le producteur Sam SPIEGEL ; à la fin de la soirée, HYDE aurait invité Marilyn à Palm Springs pour discuter de sa carrière. De rendez-vous en soirées passées ensemble, il tomba follement amoureux de Marilyn. C'était l'archétype du protecteur, celui qui grâce à ses brillantes relations, pouvait donner les orientations nécessaires à la carrière naissante de Marilyn. Dans le courant de l’année 1950 il quitta sa femme, Mozelle CRAVENS HYDE (actrice pour le "Republic Pictures"). Il loua une maison à Beverly Hills, mais Marilyn conserva quand même une chambre au "Beverly Carlton Hotel". Il fit installer quatre banquettes en cuir dans la maison de North Palm Drive qu'il habita avec Marilyn ; la salle à manger possédait sa propre piste de danse, et Marilyn disait que cette pièce était son "Romanoff" à elle. Sa secrétaire s'appelait Donna HOLLOWAY ; quand Marilyn était absente, Johnny HYDE lui demandait souvent de venir lui tenir compagnie, afin qu'il ne soit pas seul, vu qu'il souffrait de graves problèmes cardiaques. Il envoya Marilyn chez le Dr Michaël GURDIN, qui lui retoucha le nez et le menton; il lui fit teindre ses cheveux en blond platine, remonter la naissance de ses cheveux et réparer une petite imperfection dentaire. Il la pourvut d'une nouvelle garde-robe, et on la vit désormais à son bras dans tous les endroits à la mode . Il racheta le contrat qui la liait à son premier agent, Harry LIPTON, lui abandonnant un faible pourcentage sur les recettes, et se consacra corps et âme à transformer Marilyn en star. Il sollicita ses relations pour lui faire obtenir les rôles dont elle avait besoin. Il persuada Lester COWAN de l'engager pour son film avec les MARX Brothers, « Love happy » ; il organisa une audition à la Fox, ce qui lui valut un petit rôle dans « A ticket to Tomahawk » (1950). Puis il obtint ce qu'il souhaitait par dessus tout, un rôle petit mais parfait dans « The asphalt jungle » de John HUSTON (1950). Il organisa un bout d'essai avec la Fox pour « Cold shoulder ». Il lui facilita l'accès à des films mineurs comme « Right cross » (1950) et « Hometown story » (1951) ; il lui permit aussi de jouer dans « All about Eve » (1950). Il lui garantit sept ans de collaboration avec la Fox. Il fit tout cela par amour; mais il eut beau la demander en mariage, elle refusa. Elle voulait se marier par amour, et à cette époque aimait Fred KARGER. Le 17 décembre 1950, il fut victime d'une crise cardiaque, alors qu'il se trouvait au "Racquet Club Resort Hotel" de Palm Springs. Marilyn était en train d'effectuer un essayage de costume pour « As young as you feel » (1951). Il mourut le lendemain, 18 décembre 1950 au "Cedars of Lebanon Hospital". Marilyn fut alors chassée de la maison dans laquelle ils avaient vécu et la famille HYDE reprit les vêtements et bijoux qu'il lui avait offerts. Bien qu'il ait informé ses avocats de son désir de laisser un tiers de ses biens à Marilyn, il n'avait pas modifié son testament et donc elle ne reçut rien.  Bien que la famille lui ait interdit d'assister aux obsèques, elle se présenta avec Natasha LYTESS au "Forest Lawn Cemetery", Hollywood Hills. (quelques photos signées Bruno BERNARD).

Tags : 1949 - Johnny HYDE - Bruno BERNARD - 1950 - Ladies of the chorus - 1948

1950 / Marilyn sur le plateau du tournage du film "All about Eve" (Eve) notamment avec Joseph L MANKIEWICZ et Anne BAXTER, l'héroïne du film. 23/09/2015

1950 / Marilyn sur le plateau du tournage du film "All about Eve" (Eve) notamment avec Joseph L MANKIEWICZ et Anne BAXTER, l'héroïne du film.
1950 / Marilyn sur le plateau du tournage du film "All about Eve" (Eve) notamment avec Joseph L MANKIEWICZ et Anne BAXTER, l'héroïne du film.
1950 / Marilyn sur le plateau du tournage du film "All about Eve" (Eve) notamment avec Joseph L MANKIEWICZ et Anne BAXTER, l'héroïne du film.
1950 / Marilyn sur le plateau du tournage du film "All about Eve" (Eve) notamment avec Joseph L MANKIEWICZ et Anne BAXTER, l'héroïne du film.
1950 / Marilyn sur le plateau du tournage du film "All about Eve" (Eve) notamment avec Joseph L MANKIEWICZ et Anne BAXTER, l'héroïne du film.

Tags : 1950 - All about Eve - Joseph L MANKIEWICZ - Anne BAXTER

8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK. 15/01/2016

8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / Marilyn étudiant un scénario sous l'oeil du photographe Edward CLARK.

Tags : 1950 - Edward CLARK

1950 / Young Marilyn by Earl LEAF. 19/01/2016

1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.
1950 / Young Marilyn by Earl LEAF.

Tags : 1950 - Earl LEAF

1950 / Photos candides prisent lors du tournage du film "Home town story", sorti en 1951, où Marilyn n'apparaît que quelques minutes, dans un rôle de secrétaire. A l'époque où Marilyn souhaitait à tout prix obtenir un rôle, Johnny HYDE lui en décrocha un dans un film de propagande pour l'industrie américaine financée par la "General Motors". Le film fut repris par la MGM, et Marilyn y incarna une secrétaire du nom de Miss Iris MARTIN. Elle portait sa propre robe en jersey, qu'elle arborait déjà dans « The fireball » (1950) et dans « All about Eve » (1950). Arthur PIERSON, scénariste, producteur et metteur en scène du film, avait déjà dirigé Marilyn dans « Dangerous years » (1947), son premier film. 28/01/2016

1950 / Photos candides prisent lors du tournage du film "Home town story", sorti en 1951, où Marilyn n'apparaît que quelques minutes, dans un rôle de secrétaire. A l'époque où Marilyn souhaitait à tout prix obtenir un rôle, Johnny HYDE lui en décrocha un dans un film de propagande pour l'industrie américaine financée par la "General Motors". Le film fut repris par la MGM, et Marilyn y incarna une secrétaire du nom de Miss Iris MARTIN. Elle portait sa propre robe en jersey, qu'elle arborait déjà dans « The fireball » (1950) et dans « All about Eve » (1950). Arthur PIERSON, scénariste, producteur et metteur en scène du film, avait déjà dirigé Marilyn dans « Dangerous years » (1947), son premier film.

1950 / Photos candides prisent lors du tournage du film "Home town story", sorti en 1951, où Marilyn n'apparaît que quelques minutes, dans un rôle de secrétaire. A l'époque où Marilyn souhaitait à tout prix obtenir un rôle, Johnny HYDE lui en décrocha un dans un film de propagande pour l'industrie américaine financée par la "General Motors". Le film fut repris par la MGM, et Marilyn y incarna une secrétaire du nom de Miss Iris MARTIN. Elle portait sa propre robe en jersey, qu'elle arborait déjà dans « The fireball » (1950) et dans « All about Eve » (1950). Arthur PIERSON, scénariste, producteur et metteur en scène du film, avait déjà dirigé Marilyn dans « Dangerous years » (1947), son premier film.

Tags : 1950 - Home town story

8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK. 05/02/2016

8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.
8 Août 1950 / (part II) Marilyn en ballade sur les hauteurs d'Hollywood sous l'objectif d'Edward CLARK.

Tags : 1950 - Edward CLARK

1950 / Marilyn et son chihuahua Josefa dans le jardin de Johnny HYDE, alors ami et agent, sous l'oeil du photographe Earl LEAF. 11/02/2016

1950 / Marilyn et son chihuahua Josefa dans le jardin de Johnny HYDE, alors ami et agent, sous l'oeil du photographe Earl LEAF.
1950 / Marilyn et son chihuahua Josefa dans le jardin de Johnny HYDE, alors ami et agent, sous l'oeil du photographe Earl LEAF.
1950 / Marilyn et son chihuahua Josefa dans le jardin de Johnny HYDE, alors ami et agent, sous l'oeil du photographe Earl LEAF.
1950 / Marilyn et son chihuahua Josefa dans le jardin de Johnny HYDE, alors ami et agent, sous l'oeil du photographe Earl LEAF.

Tags : 1950 - Earl LEAF

8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK. 18/02/2016

8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.
8 Août 1950 / (Part III) Marilyn étudiant un script sur les hauteurs de Hollywood sous l'oeil du photographe Edward CLARK.

Tags : 1950 - Edward CLARK