6 tagged articles North Beverly Glen Boulevard

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard. 19/12/2016

1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / NEW LISTING / « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.

Tags : North Beverly Glen Boulevard - 1956 - Earl LEAF - Bus stop - Milton GREENE

1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard. 04/07/2016

1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART V) Une conférence de presse est donnée pour le tournage du film "Bus stop", dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.

Tags : North Beverly Glen Boulevard - Bus stop - 1956 - Earl LEAF

1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil. « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard. 06/06/2016

1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.
1956 / (PART IV) Habituellement, Marilyn se préparait pour ses rôles en décomposant le scénario scène par scène, puis en travaillant chaque geste et la prononciation de chaque réplique. Paula quant à elle, lui fit travailler la spontanéité, au moins pendant les répétitions. Pour « Bus stop», elles travaillèrent particulièrement dur sur le généreux accent du sud de Cherie, le personnage incarné par Marilyn. C’était pour Marilyn une occasion unique d’être prise au sérieux dans un film important, et elle savait que rien ne devait être laissé au hasard ni improvisé. Cependant, alors qu’avec Natasha LYTESS toute originalité était court-circuitée, avec Paula, l’inspiration jaillissait comme par enchantement. Milton GREENE avait travaillé la plastique et la texture de chaque scène à mesure qu’il étudiait le scénario. De même il avait travaillé le maquillage de Marilyn, un maquillage d’une pâleur fantomatique pour une femme qui chante et qui danse toute la  nuit, dort presque toute la journée et ne voit pour ainsi dire jamais le soleil.  « Bus stop » était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard.

Tags : North Beverly Glen Boulevard - Bus stop - Earl LEAF - 1956

1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE. 22/03/2016

1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.
1956 / (Part III) "Press Party" donnée pour le tournage de "Bus stop" dans la maison de "North Beverly Glen Boulevard". Marilyn pose dans les escaliers sous l'objectif de Milton GREENE et Earl LEAF ; sur une photo on peut voir le petit Joshua GREENE.

Tags : North Beverly Glen Boulevard - Earl LEAF - Milton GREENE - Bus stop - 1956

Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN). 12/02/2016

Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).
Mars 56 / (Part II) Conférence de presse donnée par le magazine "Look" dans la maison louée par Marilyn lors du tournage de "Bus stop", sur North Beverly Glen Boulevard. (Photos Earl LEAF, Milton GREENE and Phil STERN).

Tags : 1956 - North Beverly Glen Boulevard - Bus stop - Phil STERN - Earl LEAF - Milton GREENE

Mars 1956 / Photos Earl LEAF / "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée donnée par le magazine "Look". 13/01/2016

Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".
Mars 1956 / Photos Earl LEAF /  "Bus stop" était le premier film de Marilyn en Cinémascope et elle en profita pour donner plus de relief à son rôle : elle devrait convaincre qu'elle était différente; c'était aussi le premier projet qu'elle avait approuvé, il fallait donc que ce soit un succès. Courant mars, il y eut une « press party », pour le tournage de « Bus stop » dans la maison de North Beverly Glen Boulevard, ainsi qu’une soirée  donnée par le magazine "Look".

Tags : 1956 - Bus stop - Earl LEAF - North Beverly Glen Boulevard