171 tagged articles 1952

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk". 04/08/2015

1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".
1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".
1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".
1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".
1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".
1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".
1952 / Marilyn se rend à Atlantic City pour la promotion du film "Monkey business"... Pour la campagne promotionnelle, la Fox fit en sorte que Marilyn puisse mener la parade de "Miss America" : ce fut la première du genre menée par une femme. Elle fut nommé "Grand Marshall" et mena la parade sur "Atlantic City Broadwalk".


Tags : 1952 - Atlantic City - Promotion "Monkey business"

1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO 10/08/2015

1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO
1952 / Marilyn sur le plateau du film "Monkey business" reçoit le dernier jour du tournage la visite de Joe DiMAGGIO

Tags : 1952 - Monkey business - Joe DiMAGGIO

1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY). 10/08/2015

1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).
1952 / C'est en hélicoptère, selon la légende (car Marilyn arrive en fait en voiture) que Marilyn, invitée d'honneur, se présente à la fête du chef d'orchestre Ray ANTHONY, faisant sensation dans sa robe fushia qu'elle porte dans le film qu'elle tourne alors, "Niagara" de Henry HATHAWAY. (la plupart des photos sont signées Bob WILLOUGHBY).

Tags : 1952 - Ray ANTHONY party - Bob WILLOUGHBY

1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes. 11/08/2015

1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.
1952 / Jock CARROLL photographie Marilyn se promenant dans les environs des chutes du Niagara alors qu'elle tourne le film portant le même nom que les célèbres chutes.

Tags : 1952 - Jock CARROLL - Niagara

1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille. 12/08/2015

1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille.
1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille.
1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille.
1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille.
1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille.
1952 / Marilyn est l'invitée d'honneur dans la célèbre émission radiophonique, le "Edgar BERGEN Show", célèbre ventriloque et sa poupée Charlie McCARTHY. Notons que pour l'occasion, Marilyn porte une des robes du film "Niagara" ainsi que les boucles d'oreille.

Tags : 1952 - Edgar BERGEN Show

1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES. 13/08/2015

1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.
1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.
1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.
1952 / Marilyn se fait coiffer par Gladys RASMUSSEN (celle qui sera sa coiffeuse attitrée pendant plusieurs années) en vue d'une session photos pour Andre De DIENES.

Tags : 1952 - Andre DE DIENES - Gladys RASMUSSEN

28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité. 13/08/2015

28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.
28 Avril 1952 / Marilyn fut hospitalisée au "Cedars of Lebanon Hospital" de Los Angeles pour une crise d’appendicite, après  des semaines de douleurs intermittentes. Elle fut opérée par le Docteur Marcus RABWIN, assisté de son gynécologue, le Docteur Leon KROHN. Avant l’intervention, Marilyn qui était persuadée que cette opération pourrait compromettre sa capacité à avoir des enfants, se colla sur le ventre, avec du ruban adhésif un message pathétique où elle lui demandait d’être extrêmement prudent (dans le texte, la ponctuation est respectée) : « Très important à lire avant l’opération. Cher Docteur, coupez le moins possible. Cela peut sembler futile je sais mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit vraiment-le fait que je sois une femme est important et signifie beaucoup pour moi. Epargnez s’il vous plait (je ne saurais trop vous le demander) ce que vous pouvez-je suis dans vos mains. Vous avez des enfants et vous devez savoir ce que cela veut dire-je vous en prie Docteur-je pense je sais que vous comprendrez ! merci -merci- pour l’amour du ciel cher Docteur pas d’ablation d’ovaires-je vous en prie encore une fois de faire tout votre possible pour limiter les cicatrices - En vous remerciant de tout c½ur. Marilyn MONROE ». Joe DiMAGGIO lui fit envoyer des dizaines de roses, alors qu'il était en déplacement à New York. Allan « Whitey » SNYDER, son maquilleur et ami, arriva à l’hôpital et la rendit radieuse pour sa sortie, où la presse l’attendait. C’est à cette occasion  qu'en plaisantant, Marilyn lui avait demandé de s’occuper de son maquillage, même après sa mort (ce qu'il fit d'ailleurs) ; pour qu’il s’en souvienne, elle lui offrit une pince à billets en or de chez "Tiffany", portant l’inscription « Whitey Dear, while I'm still  warm, Marilyn » (« Cher Whitey – tant que je suis encore chaude, Marilyn ») : A partir de ce moment, Marilyn consultera le Dr Leon KROHN, pour des problèmes de fécondité.

Tags : 1952 - Appendicite

1952 / Marilyn écoutant les conseils du photographe Frank POWOLNY pour une session photos. 23/08/2015

1952 / Marilyn écoutant les conseils du photographe Frank POWOLNY pour une session photos.
1952 / Marilyn écoutant les conseils du photographe Frank POWOLNY pour une session photos.
1952 / Marilyn écoutant les conseils du photographe Frank POWOLNY pour une session photos.

Tags : 1952 - Frank POWOLNY

3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY 25/08/2015

3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY
3 Août 1952 / UNE CHANSON POUR MARILYN... (interprètée par Ray ANTHONY, paroles et musique par Ervin DRAKE et Jimmy SHIRL, voir photo). La chanson a été écrite et composée du vivant de Marilyn. Elle est interprétée par Ray ANTHONY, célèbre trompettiste de Jazz américain né en 1922, qui a été notamment marié avec Mamie VAN DOREN, une actrice au look de Marilyn. Ray ANTHONY et son groupe vont interpréter la chanson devant Marilyn, à l'occasion d'une fête qui était donnée en son honneur le 3 août 1952 à Los Angeles et organisée par la Fox pour promouvoir la star. (PAROLES) "My Marilyn" by Ray ANTHONY

An angel in lace,
A fabulous face,
That's no exaggeration,
That's my Marilyn.
No gal, I believe,
Beginning with Eve,
Could weave a fascination
like my Marilyn.
She made me a poet,
Thinking up romantic themes,
Though she may not know it,
she's all mine in my dreams.
I've planned everything,
The church and the ring,
The one who doesn't know it yet
Is Marilyn.
She hasn't said "Yes"
I have to confess:
I haven't kissed, or even met
My Marilyn.
But if luck is with me
She'll be my bride forevermore;
I'll be marryin', carryin' Marilyn 
through my door
 But if luck is with me
She'll be my bride forevermore;
I'll be marryin', carryin' Marilyn 
through my door.
 

Tags : 1952 - Ray ANTHONY party - Chanson - Mickey ROONEY

21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine Street, Hollywood). 26/08/2015

21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).
21 Août 1952 / Marilyn fait ses débuts à la radio (après la première expérience de 1946) en interprétant une meurtrière dans « Statement in full » pour l’émission « Hollywood Star Playhouse ». L’enregistrement fut réalisé aux studios NBC (1500 Vine  Street, Hollywood).

Tags : 1952 - Radio NBC