18 tagged articles Madison Square Garden

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER. 01/08/2015

1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.

Tags : 1962 - Madison Square Garden - Répétitions anniversaire JFK - Emilio PUCCI - Pat NEWCOMB

1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH. C'est Milton BERLE qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent. 09/08/2015

1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.
1955 / Marilyn assiste à la soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Ringling Brothers Circus", au "Madison Square Garden", au profit de la Fondation pour l’arthrose et les affections rhumatismales. Elle fait une entrée triomphale vêtue d’un collant très sexy brodé de paillettes et de plumes, sur le dos d’un éléphant peint en  rose, nommé Karnaudi, devant 18 000 personnes. Elle est prise en photo par le photographe Ed FEINGERSH.  C'est Milton BERLE  qui anime la soirée. Milton GREENE est également présent.

Tags : 1955 - Ringling brothers Circus - Ed FEINGERSH - Madison Square Garden

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président. 16/01/2016

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.

Tags : 1962 - Madison Square Garden - Anniversaire John F KENNEDY

19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON / 02/02/2016

19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
Paroles et traduction de «Happy Birthday Mister President»
Happy Birthday Mister President (Joyeux Anniversaire Monsieur Le Président)
Happy birthday to you
Joyeux anniversaire à vous
Happy birthday to you
Joyeux anniversaire à vous
Happy birthday Mister President
Joyeux anniversaire Monsieur le Président
Happy birthday to you
Joyeux anniversaire à vous
Thanks Mister President
Merci Monsieur le Président
For all the things you've done
Pour tout ce que vous avez fait
The battles that you've won
Les batailles que vous avez gagnées
The way you deal with U. S steel
La manière dont vous traitez avec l'amérique
And our problem by the ton
Et nos tonnes de problèmes
We thank you so much
Nous vous remercions beaucoup
Everybody, happy birthday
Tout le monde, joyeux anniversaire

 
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /
19 Mai 1962 / Marilyn est conviée au gala d'anniversaire de John F KENNEDY ; Elle est vêtue d'une somptueuse robe de soie (créée par le couturier Français Jean Louis) cousue à même son corps, sous laquelle elle ne porte aucun sous-vêtement, et porte une fourrure d'hermine blanche qu'elle aurait empruntée au département costumes de la Fox (qui ne cautionne pas la venue de l'actrice au Gala de JFK). Une foule de 15 000 démocrates sont venus acclamer les 45 ans de leur président au "Madison Square Garden" à New York. Jackie KENNEDY, la femme du président, est absente. Ayant consulté la liste des invités, elle a emmené ses enfants faire du cheval en Virginie. Jack BENNY, Henry FONDA, Ella FITZGERALD, Peggy LEE, Diahann CARROLL et Maria CALLAS doivent se produire. Après avoir abusé du "Dom Pérignon" (marque prestigieuse de champagne) dans sa loge car pétrifiée par le trac, c'est comme à son habitude que Marilyn arrive avec environ 40 minutes de retard. C'est après plusieurs annonces infructueuses pendant lesquelles les roulements de tambours et les projecteurs éclairent une scène vide, que Peter LAWFORD (le beau frère de JFK) présente Marilyn en des termes plutôt ambigus: "Mr. President, the Late Marilyn MONROE" ["late" voulant aussi bien dire "en retard" que "décédée"]. Marilyn chante sur scène le désormais mémorable "Happy Birthday" et "Thank you for the memory". Puis le Président exprime sa reconnaissance à la chanteuse en déclarant: "Maintenant que j'ai entendu un "Happy Birthday" chanté d'une façon aussi douce et agréable, je peux me retirer de la politique". / PAROLES DE LA CHANSON /

Tags : 1962 - Anniversaire John F KENNEDY - Madison Square Garden - Chanson - Effet personnel

30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs. 17/02/2016

30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.
30 Mars 1955 / (Part II) Marilyn, accompagnée de Milton GREENE, participe à une soirée organisée par Mike TODD et le cirque "Barnum" et le "Ringling Brothers Circus", animée par Milton BERLE, au profit d'une Association "Stop arthritis" (contre l'arthrose et les rhumatismes), où Marilyn juchée sur un éléphant peint en rose, fera le tour du Madison Square Garden applaudie par pas moins de 18 000 spectateurs.

Tags : 1955 - Ringling brothers Circus - Madison Square Garden - Milton GREENE

1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden". 04/03/2016

1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".
1962 / Candide Marilyn à New York... Lors des répétitions en vu de la cérémonie d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden".

 

Tags : 1962 - Madison Square Garden - Répétitions anniversaire JFK - Emilio PUCCI

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ». La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY. 14/03/2016

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.

Tags : 1962 - Anniversaire John F KENNEDY - Madison Square Garden

30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus". 13/04/2016

30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".

30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".
30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".
30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".
30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".
30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".
30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".
30 Mars 1955 / (Part III) C'est sur le dos d'un éléphant peint en rose que Marilyn fait le tour du Madison Square Garden pour une action caritative dont les bénéfices seront reversés pour les maladies rhumatismales et l'arthrose, sponsorisée par le "Ringling brothers Circus".

Tags : 1955 - Ed FEINGERSH - Milton GREENE - Ringling brothers Circus - Madison Square Garden

19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY. 11/07/2016


19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.

19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.
19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.
19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.
19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.
19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.
19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.
19 Mai 1962 / Parmi plusieurs célébrités, telles Peggy LEE, Maria CALLAS,Jimmy DURANTE, Henry FONDA, Jack BENNY, Peter LAWFORD ou encore la jeune chanteuse Diahann CARROLL (photos), Marilyn est conviée à interpréter le fameux "Happy birthday"à John FITZGERALD KENNEDY.

Tags : 1962 - Anniversaire John F KENNEDY - Madison Square Garden - Effet personnel - John FITZGERALD KENNEDY

30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées. 07/11/2016

30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.
30 Mars 1955 / (Part V) Le grand show, qui se tient au "Madison Square Garden" à New York, était présenté par Milton BERLE, qui officiait en tant que "Monsieur Loyal", le 'maître de cérémonie', et qui présente Marilyn en ces termes : "Voici la seule femme au monde à côté de qui Jane RUSSELL ressemble à un homme!", provoquant l'hilarité dans la foule. Plus de 25 000 spectateurs étaient présents ; ils avaient payer 50 dollars leurs places ; dont Joe DiMAGGIO, l'ex-époux de Marilyn. Dans la salle, deux cents photographes s'arrachaient les meilleures places (Ed FEINGERSH, Milton GREENE, Marvin SCOTT, Walter CARONE, WEEGEE, Sam GOLDSTEIN, Erika STONE...). Lorsqu'enfin elle entra en scène, Milton BERLE dut leur demander de s'accroupir pour ne pas gêner les autres spectateurs. Marilyn fit une entrée triomphale, juchée sur le dos d'un éléphant indien peint en rose, nommé Karnaudi (ou Kinardy), appartenant au cirque "Barnum & Bailey". Elle déclarera plus tard : "C'était très important pour moi, je n'étais jamais allée au cirque quand j'étais enfant." Le magazine "Variety" écrivit : "Marilyn MONROE juchée sur un pachyderme peint en rose fut le clou de la soirée. Malheureusement, les photographes agglutinés autour de la star à demie nue l'empêchaient d'avancer. On put difficilement admirer les charmes de Miss MONROE, mais en définitive, la foule ne s'était déplacée pas pour rien." Les autres stars présentes furent toute au plus citées.

Tags : 1955 - Ringling brothers Circus - Milton GREENE - Madison Square Garden