28 tagged articles Corée

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés. 26/08/2015

1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.
1954 / Marilyn lors de sa tournée de chant en Corée visitant un hôpital accompagnée d'une amie, Jean O'DOUL. Elle donnera un mini spectacle au sein même de l'hôpital pour les soldats blessés.

Tags : 1954 - Japon - Corée - Autograph

Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's? 05/09/2015

Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?

Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?
Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?
Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?
Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?
Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?
Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?
Février 1954 / À peine mariés à San Francisco, Marilyn et le célèbre joueur de baseball Joe DiMAGGIO s'envolent pour le Japon en voyages de noces. En janvier, au Japon, commencent en effet les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée de DiMAGGIO avec sa jeune épouse Marilyn à Tokyo est une nouvelle qui passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn interrompt leur voyage de noces pour un tour de chant en Corée du Sud auprès des 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. Marilyn se déplace en hélicoptère de camp en camp. Pendant les quatre jours de son tour de chant, elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces ? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girl's Best Friend » dans des campements de GI's?

Tags : 1954 - Corée

16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard. 17/09/2015

16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.
16 au 20 Février 1954 / Marilyn effectue une tournée de chant afin de remonter le moral des troupes en Corée (PART 2). / En février 1954, Marilyn arrive en Corée. Il fait un froid polaire, la guerre est dure pour les GI et les conditions sont terribles. Mais Marilyn, qui vient d'interrompre son voyage de noces pour aller chanter en Corée - son mari Joe DiMAGGIO est resté au Japon pour le démarrage de la saison de base-ball - n'en a cure. Elle sent que le public l'adore. Et c'est vrai : en quatre jours, elle donne 10 shows, parfois face à un public de 17 000 spectateurs. "Debout, sous la neige, face aux soldats, j'ai senti, pour la première fois de ma vie, que je n'avais peur de rien. J'étais heureuse", avouera-t-elle plus tard.

Tags : 1954 - Corée

1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III). 22/01/2016

1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).
1954 / Marilyn lors de sa visite en Corée, se voit remettre par le sergent Guy MORGAN, une écharpe de satin avec le logo de son régiment. (part III).

Tags : 1954 - Corée

1954 / Candid Korea portrait 22/01/2016

Tags : 1954 - Corée

8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka. 06/02/2016

8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.
8 Février 1954 / Lors de sa visite au Japon, pour son tour de chants aux G.I.'s en Corée, Marilyn visite la base aérienne "Brady Air, camp Akata", à Fukuoka.

Tags : 1954 - Corée - Japon - Brady Air Camp Akata

1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. » Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! » Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles. 15/02/2016

1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.
1954 / Marilyn raconta à de nombreuses reprises comment cette tournée en Corée fut l’un des grands moments de sa vie. Elle donna ses impressions en ces termes : « Il y avait 17 000 soldats devant moi, et ils hurlaient comme des fous en me voyant. Je les regardais en souriant… avec la neige qui tombaient et les soldats qui hurlaient devant moi, pour la première fois de ma vie je n’avais plus peur de rien. J’étais simplement heureuse. » Les personnes ayant participé au show ont parlé chaleureusement du comportement de Marilyn. L’un des officiers du corps des ingénieurs dit : « De tous les artistes que nous avons eu en Corée, elle fut la meilleure. Malgré un froid de canard, elle n’avait pas hâte de partir. C’était une grande dame. Elle donna l’impression à des milliers de GI qu’elle s’intéressait à eux. »  Le pianiste du groupe « Anything goes » accompagnant Marilyn durant la tournée, s’étonna de sa modestie et de sa simplicité : « Quelqu’un devrait lui dire qu’elle est Marilyn MONROE. Elle n’a pas l’air de réaliser. Lorsque vous faites une erreur, elle est désolée. Lorsqu’elle fait une erreur, elle vous prie de l’excuser ! »  Au final de sa tournée de quatre jours, Marilyn chantera devant près de 100 000 soldats répartis sur 10 spectacles.

Tags : 1954 - Corée

1954 / Rare Marilyn prenant son déjeuner au mess des officiers lors de sa tournée de chants en Corée. 15/02/2016

Tags : 1954 - Corée

1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis. En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation. 17/03/2016

1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.

1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.
1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.
1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.
1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.
1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.
1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.
1954 / Le 15 Février 1954, Marilyn "interrompt son voyage de noces au Japon" avec le célèbre et populaire joueur de base-ball Joe DiMAGGIO "pour aller chanter en Corée auprès des GI. Cette tournée durera quatre jours. Que racontent les images tournées par les cameramen de l’armée américaine ?" Le  couple DiMAGGIO se rend au Japon en raison du contrat signé par le champion retraité pour effectuer des démonstrations de ce sport et des séances d'entrainement de l'équipe japonaise au pays du Soleil levant. Les relations entre Marilyn et la Fox, dont elle est l'une des vedettes, sont alors tendues. Le 1er février 1954, le couple est accueilli par les fans du champion et de la star à son arrivée à l'aéroport nippon. En raison de la guerre de Corée, plus de 120 000 GI's sont stationnés dans cet Extrême-Orient. A Tokyo, Marilyn se rend auprès de soldats américains soignés dans des hôpitaux à Tokyo : elle est filmée serrant notamment la main de soldats noirs, mais ces images ne seront pas diffusées aux Etats-Unis.  En pleine Guerre froide, à la demande de l'Armée américaine, Marilyn se rend à Séoul, capitale de la Corée du sud, à plus de 1000 km du Japon. But : remonter le moral des plus de 100 000 soldats américains, basés pour la plupart au nord de Séoul, dans des camps le long de la frontière avec la Corée du nord : quelques années après la guerre de Corée, 18 divisions américaines et sud-coréennes sont installées le long de la frontière, sur moins de 300 km, de l'autre côté, sept corps des armées chinoises et deux divisions nord-coréennes. L'actrice Betty HUTTON en 1952, Joe DiMAGGIO et son ami joueur de baseball Lefty O'DOUL l'y avaient précédée pour des tournées militaires. Délaissant robe et manteau de fourrure, mais gardant de jolies boucles d'oreilles, la star est vêtue d'un uniforme militaire au col largement ouvert  à son arrivée en Corée. Cette tournée réunit la chanteuse et ses amis, des musiciens militaires, une infirmière aux armées. Des hélicoptères amènent l'équipe dans les camps où sont prévus, le jour-même, deux spectacles, dont l'un pour les Marines .Pour ces neuf spectacles en quatre jours dans une région montagneuse, elle interprète trois chansons de ses récents films. C'est la première fois, qu'elle chante sur scène. Des hauts-parleurs sont placés pour permettre aux 10 000 Marines d'écouter au mieux les airs hollywoodiniens, dont "Diamonds are a Girl's Best Friend". Vêtue d'une robe décolletée à fines bretelles, arborant des créoles aux oreilles, la star enchaîne ses succès malgré le froid. L'Armée filme la scène mais leurs caméras n'enregistrent pas les sons, tandis que des soldats prennent des photos. Malgré son inexpérience de la scène, Marilyn enregistre un succès auprès d'un public composé de plus de 10 000 soldats lors de chaque représentation. Au fil des jours, la fatigue se lit sur le visage de la star, se prêtant toujours souriante aux séances de photos et aux bains de foule, chantant sur une scène non protégée des intempéries (pluie hivernale). Avant son retour à Tokyo, Marilyn fait une halte à Séoul. Elle souffre d'un début de pneumonie qui nécessitera bientôt son hospitalisation.

Tags : 1954 - Corée

Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes... 30/03/2016

Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...
Février 1954 / Marilyn lors de son tour de chants en Corée afin de remonter le moral des troupes...

Tags : 1954 - Corée