57 tagged articles Let's make love

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER. 01/08/2015

16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.
16 Janvier 1960 / Photos Bruce DAVIDSON, Nat DILLINGER ou John BRYSON de la conférence de presse organisée par la FOX afin de présenter le nouveau film de Marilyn, "Let's make love" de George CUKOR, où elle partage la vedette avec Yves MONTAND, entre autres, venu à Los-Angeles avec Simone SIGNORET sa femme, Marilyn étant accompagnée de son mari Arthur MILLER... La conférence réunira également Milton BERLE, Frankie VAUGHAN, Dorothy KILGALLEN ou encore Buddy ADLER.

Tags : 1960 - Let's make love - Bruce DAVIDSON - Nat DILLINGER - John BRYSON - Conférence presse MONTAND-SIGNORET - Arthur MILLER - Yves MONTAND - George CUKOR - Simone SIGNORET

1960 / Lors du tournage de "Let's make love". 01/08/2015

1960 / Lors du tournage de "Let's make love".
1960 / Lors du tournage de "Let's make love".
1960 / Lors du tournage de "Let's make love".

Tags : 1960 - Let's make love

1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love". 14/08/2015

1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".
1960 / Photos Richard C MILLER, Marilyn lors des répétitions d'un numéro musical pour le film "Let's make love".

Tags : 1960 - Let's make love - Richard C MILLER - Yves MONTAND

1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND : Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ». 24/08/2015

1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».
1960 / Photos Bruce DAVIDSON, en 1960, durant le tournage de « Let's make love », Marilyn occupa avec Arthur MILLER le bungalow n°21, et le couple Yves MONTAND - Simone SIGNORET, le bungalow n°22 au "Beverly Hills Hotel" ; certains soirs après les répétitions du film, les deux couples se retrouvaient pour dîner ensemble. C'est au cours de cette période qu'elle eut une liaison avec MONTAND :  Le rez-de-chaussée du bungalow était occupé à cette époque par Howard HUGHES et son épouse, l'actrice Jean PETERS (elle était apparue aux côtés de Marilyn dans « Niagara ».

Tags : 1960 - Beverly Hills Hotel - Bruce DAVIDSON - Arthur MILLER - Yves MONTAND - Simone SIGNORET - Let's make love

1960 / Photo Lawrence SCHILLER, Marilyn candid lors du tournage du film "Let's make love". 25/08/2015

Tags : 1960 - Lawrence SCHILLER - Let's make love

1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS. 15/09/2015

1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.
1er Juin 1960 / Marilyn apprécia que l’équipe du film "Let's make love" célèbre son trente-quatrième anniversaire. Le soir, Rupert ALLAN, son attaché de presse, donna en son honneur un dîner chez lui, à "Seabright Place", sur les hauteurs de Beverly Hills. Elle discuta longuement du théâtre américain avec l'écrivain Tennessee WILLIAMS.

Tags : 1960 - Anniversaire Marilyn 1960 - Let's make love - George CUKOR - Yves MONTAND - Frankie VAUGHAN

1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love". 23/09/2015

1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".
1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".
1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".
1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".
1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".
1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".
1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".

Paroles et traduction de «My Heart Belongs To Daddy»
My Heart Belongs To Daddy (Mon Coeur Est À Papa)
My name is... Lolita
Je m'appelle... Lolita
And... I'm not supposed to. . play... with boys !
Et... . je ne suis pas censée... jouer... avec les garçons
Mon coeur est à Papa
Mon coeur est à papa
You know... le propriétaire
Tu vois qui... le propriétaire
While tearing off a game of golf,
Pendant une partie de golf
I may make a play for the caddy,
Je peux peut être m'amuser un peu avec le caddie
But when I do, I don't follow through,
Mais quand je le fais, je ne vais pas plus loin
Cause my heart belongs to Daddy !
Car mon coeur est à papa !
If I invite a boy some night,
Si un soir j'invite un garçon
To dine on my fine food and haddie,
Pour lui faire goûter ma bonne cuisine
I just adore, his asking for more,
J'adore tout simplement qu'il en demande plus
But my heart belongs to Daddy !
Mais mon coeur appartient à Papa !
[Refrain]
[Chorus]
Yes, my heart belongs to Daddy,
Oui, mon coeur est à Papa
So I simply couldn't be bad !
Donc je ne pas tout simplement pas être mauvaise
Yes, my heart belongs to Daddy,
Oui mon coeur est à papa
Da, Da, Da, Da, Da, Da, Da, Da, DAAAAD
Pa, pa, pa, pa pa pa pa Papa ! ! ! ! !
So I want to warn you laddie,
Donc je te te préviens mon gars
Though I know that you're perfectly swell,
Bien que je sache que tu es tout à fait formidable
That my heart belongs to Daddy,
Mon coeur est à papa
Cause my Daddy, he treats it so
Car mon papa, il en prend bien son...
While tearing off a game of golf,
Pendant une partie de golf
I may make a play for the caddy,
Je me mets peut être en scène pour le caddy
But when I do, I don't follow through,
Mais que je le fais, je ne vais pas plus loin
Cause my heart belongs to Daddy !
Car mon coeur appartient à Papa !
If I invite a boy some night,
Si un soir j'invite un garçon
To cook up some hot enchilada,
Pour lui préparer une enchilada bien chaude
Though Spanish rice is all very nice,
Même si le riz espagnol est délicieux
My heart belongs to Daddy.
Mon coeur est à papa.
[Chorus]
[Refrain]

1960 / Marilyn répétant le numéro musical où elle interprête la célèbre chanson "My heart belongs to daddy" dans le film "Let's make love".

Tags : 1960 - Let's make love - Chanson

1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage. 23/01/2016

1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.
1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.
1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.
1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.
1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.
1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.
1960 / MONTAND et Marilyn lors du tournage du film "Let's make love" (photos John BRYSON) / A PROPOS / Ce film, dont la traduction du titre en français est une interprétation édulcorée du titre américain (« Faisons l'amour » ou « Flirtons »), a été surnommé par certains « The movie whose title Marilyn MONROE and Yves MONTAND took too seriously » (Le film dont Marilyn MONROE et Yves MONTAND ont pris le titre trop au sérieux) en raison de l'aventure amoureuse qu'ils ont vécue à cette époque pendant quelques semaines. Simone SIGNORET, mariée avec Yves MONTAND dès 1951, l'a confirmé et a même commenté qu'elle regrettait que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. Marilyn et Yves MONTAND ont séjourné dans les Bungalows 20 et 21 du "Beverly Hills Hotel" pendant le tournage.

Tags : 1960 - John BRYSON - Let's make love - Yves MONTAND

1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love". 30/01/2016

1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".
1960 / Pause cigarette et café pour Marilyn, Gene KELLY et Yves MONTAND, lors du tournage de la scène finale du film "Let's make love".

Tags : 1960 - Let's make love - Yves MONTAND - Gene KELLY

1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love". 05/02/2016

1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".
1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".
1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".
1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".
1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".
1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".
1960 / C'est sous l'objectif de John BRYSON et le regard d'Arthur MILLER, que Marilyn essaye un maillot de bain dans le dressing-room de la Fox, alors qu'elle tourne le film "Let's make love".

Tags : 1960 - John BRYSON - Let's make love - Arthur MILLER