45 tagged articles Andre DE DIENES

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

Aujourd'hui il neige sur ma ville... BELLE JOURNEE A TOUTES ET A TOUS ! 25/01/2017

Tags : 1945 - Andre DE DIENES

BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS ! 14/01/2017

Tags : Andre DE DIENES - 1953

1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II) 14/01/2017

1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)
1949 / Young Marilyn en peignoir sur la plage de Tobay Beach, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. (Part II)

Tags : 1949 - Andre DE DIENES

BELLE JOURNEE A TOUTES ET A TOUS ! 04/01/2017

Tags : 1945 - Andre DE DIENES

NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE). 04/01/2017

NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).
NEWS / EXPO : Marilyn MONROE "I wanna be loved by you" (du 22 Octobre 2016 au 1er Mai 2017) HOTEL DE CAUMONT, Centre d'Art, AIX-EN-PROVENCE).

Marilyn MONROE (1926-1962) est certainement la star la plus photographiée dans l'histoire du cinéma. André DE DIENES, Milton GREENE, Philippe HALSMAN, Eve ARNOLD, Cecil BEATON, Richard AVEDON, Sam SHAW, Ed FEINGERSH, George BARRIS, Bert STERN... les meilleurs photographes de son temps l'ont immortalisée, faisant de Marilyn l'icône que tout le monde connaît.

A travers une soixantaine de tirages photographiques, principalement issus de collections privées, et de nombreux supports multimédia, l'exposition « Marilyn » raconte l'histoire de la relation particulière que Marilyn MONROE a toujours entretenue avec la photographie et les photographes. Une relation centrale dans la construction de son image mythique.


Plus encore que la caméra, Marilyn aimait l'appareil photo et les photographes le lui rendaient bien. On sait combien Marilyn MONROE s'est prêtée au jeu de la célébrité, renvoyant à chaque paparazzi un sourire éclatant. Très jeune, elle dévore les magazines de cinéma dont les photos idéalisées éveillent son intérêt pour la photographie. Débutant comme modèle puis comme pin-up, elle comprend vite le pouvoir de l'image, dont elle a besoin pour lancer sa carrière cinématographique, et s'en empare. Sa photogénie exceptionnelle et son travail intensif avec les photographes hollywoodiens réputés portent vite leurs fruits et elle apparaît en couverture de nombreux magazines, contribuant au développement de sa popularité comme de son érotisme. C'est sous l'objectif des photographes publicitaires des studios que Norma Jeane BAKER, petite fille à l'enfance difficile, devient Marilyn MONROE, la star. Les médias construisent l'image toute faite d'une femme joyeuse, radieuse. Or Marilyn est multiple, complexe. Car l'icône a deux faces : celle, solaire et lumineuse, de la blonde et celle, plus sombre, d'une jeune femme perfectionniste, fragile et vulnérable.
Marilyn noue un dialogue de confiance avec les photographes, plus qu'avec les journalistes ou même les réalisateurs. Elle initie très régulièrement des séances de photographie pour façonner elle-même son image et se défaire du rôle dans lequel l'enferment les médias et les studios hollywoodiens, la Fox en particulier. Marilyn tient à contrôler chaque image – comme sur ces planches contacts de la « Dernière Séance » de Bert STERN, présentée en fin d'exposition, où elle barre les clichés qui lui déplaisent. C'est cette co-construction de son image, révélant la maîtrise du photographe autant que la sienne, qui est ainsi donnée à voir.
 

Tags : Expositon 2016-2017 - Sam SHAW - 1957 - Bert STERN - 1962 - Philippe HALSMAN - 1952 - Milton GREENE - 1954 - Cecil BEATON - 1956 - Richard AVEDON - 1958 - Andre DE DIENES - 1946 - Eve ARNOLD - 1960

1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES. 23/12/2016

1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.

1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.
1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.
1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.
1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.
1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.
1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.
1945 / Young Norma Jeane by Andre DE DIENES.

Tags : 1945 - Andre DE DIENES - Cover

J-10 before Christmas ! 15/12/2016

J-10 before Christmas !

J-10 before Christmas !

Tags : 1945 - Andre DE DIENES

Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES. 01/12/2016

Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.
Il pleuvait sur la route de Mount Hood, dans l'Oregon. Le temps d'arriver au "Timberline Lodge", la pluie s'était transformée en neige. A la réception, on m'informa qu'il ne restait plus qu'une seule chambre de libre, avec un lit matrimonial. Je ressortis le dire à Norma Jeane qui attendait dans la voiture. Elle n'était pas d'humeur à la rigolade. Elle me répondit qu'elle préférait continuer plus loin jusqu'à ce qu'on trouve des bungalows séparés quelque part en forêt. J'étais déçu parce que cet hôtel me plaisait (...) et cela aurait été une occasion extraordinaire de photographier Mount Hood, un beau volcan éteint. (...) Toutefois, j'accédai aux désirs de Norma Jeane et, malgré la neige épaisse et la tombée du soir, nous reprîmes la route étroite et sinueuse. Au croisement avec la voie principale, se trouvait un autre hôtel appelé "Government Lodge". La couche de neige était devenue trop profonde. Ma voiture refusa d'aller plus loin. Là encore, il ne restait plus qu'une seule chambre de libre avec un lit matrimonial et une salle de bain au bout d'un long couloir (...) ce n'était qu'une douche miteuse et un w-c. Je ressortis prévenir Norma Jeane que nous n'avions pas le choix. Il faisait déjà sombre. Elle sourit et déclara: "OK ! Prenons la chambre et à-Dieu-va !". 
Nous prîmes un bon dîner (...) et enfin, nous passions une nuit ensemble dans le même lit ! Nous fîmes l'amour puis Norma Jeane sanglota dans mes bras. Elle était heureuse, satisfaite (...). M'endormir aux côtés de Norma Jeane fut une sensation merveilleuse, presque irréelle. 
Quand nous redescendîmes déjeuner, il neigeait toujours autant. La femme du propriétaire de l'hôtel nous prit pour de jeunes mariés en lune de miel et nous offrit leur meilleure chambre. Nous y restâmes deux jours, sans qu'il ne cesse de neiger. Notre bref séjour dans cet hôtel fut paradisiaque !
(...) Nous décidâmes de nous marier sitôt qu'elle aurait divorcé. Nous irions à Las Vegas pour qu'elle règle ses papiers avec son mari et nous nous marierions immédiatement après.
Comme il neigeait, nous restâmes toute la journée dans la chambre, à l'exception d'une petite heure pendant laquelle je la photographiais dans la neige. Elle s'était pomponnée, brossant longuement ses cheveux devant le miroir, s'enveloppant dans un drap comme dans une luxueuse robe du soir et examinant son reflet en prenant des poses glamour. Si seulement j'avais eu la présence d'esprit de la photographier dans cette chambre (...) ! La future Marilyn MONROE était là, sous mes yeux. Un sex-symbol en puissance.
Décembre 1945 / Commençons ce beau mois de décembre avec ces clichés de Norma Jeane dans la neige, au Mont Hood, dans l'Orégon, sous l'objectif du photographe Andre DE DIENES.

Tags : 1945 - Andre DE DIENES

1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES. 21/11/2016

1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.
1949 / (Part III) Long Island, Tobay beach, young Marilyn sous l'objectif d'Andre DE DIENES.

Tags : 1949 - Andre DE DIENES

1952 / Marilyn et sa coach du moment Natasha LYTESS en pleine répétitions, sous l'objectif d'Andre DE DIENES / ANDRE SE SOUVIENT... Marilyn venait de temps en temps me rendre visite à l'improviste. Au cours de l'une de ses visites, le téléphone ne sonna qu'une seule fois. Une voix de femme furieuse que je reconnus immédiatement demanda à parler à Marilyn. C'était Natasha LYTESS, sa professeur d'art dramatique, qui contrôlait alors sa carrière. Quand je lui répondis que j'ignorais où se trouvait Marilyn, elle me traita de menteur et hurla qu'elle savait qu'elle était chez moi. Je n'oublierai jamais cette scène. Marilyn et moi étions allongés côte à côte sur le tapis du salon, tous les deux transfigurés et envoûtés par la belle voix de soprano dans le premier acte de "La Bohème". (...) Marilyn était en larmes, émue par la musique, quand la sonnerie du téléphone et la voix hargneuse de Natasha nous interrompit. Quand elle raccrocha, je criai à Marilyn qu'elle avait été stupide de dire à cette femme où elle serait l'après-midi. Elle partit précipitemment, très inquiète. 16/11/2016

Tags : 1952 - Andre DE DIENES - Natasha LYTESS