24 tagged articles Pat NEWCOMB

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN). 01/08/2015

1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).
1956 / Marilyn lors du tournage du film "Bus stop". (certaines photos signées Bob BEERMAN).

Tags : 1956 - Bob BEERMAN - Bus stop - Milton GREENE - Pat NEWCOMB

1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER. 01/08/2015

1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.
1962 / Marilyn lors des répétitions de chant pour la soirée d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY, au "Madison Square Garden", accompagnée par Pat NEWCOMB aux côtés du producteur Richard ADLER.

Tags : 1962 - Madison Square Garden - Répétitions anniversaire JFK - Emilio PUCCI - Pat NEWCOMB - Paula STRASBERG - May REIS

1962 / Marilyn accompagnée de son attachée de presse Pat NEWCOMB, rentre chez elle après avoir répété la chanson qu'elle entonnera le jour d'anniversaire de John FITZGERALD KENNEDY au "Madison Square Garden" le 19 mai. 09/08/2015

Tags : 1962 - Répétitions anniversaire JFK - Emilio PUCCI - Pat NEWCOMB

5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10 février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON : « Cher Dr GREENSON, Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse. 22/08/2015

5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.
5 Mars 1961 / "Columbia University Presbyterian Medical Center". Adresse : 622 West 168th Street, New York. En 1961 Joe DiMAGGIO y organisa le transfert de Marilyn du "Payne Whitney Hospital". Elle y fut hospitalisée du 10  février au 5 mars, chambre 719, pour épuisement physique et émotionnel. DiMAGGIO vint la voir tous les jours. Peu avant de quitter l'hôpital elle écrivit au Dr GREENSON :  « Cher Dr GREENSON,  Par la fenêtre de l'hôpital, je vois la neige qui a tout recouvert. Tous les verts sont atténués. Je vois l'herbe et les frêles buissons à feuilles persistantes, mais les arbres me donnent un peu d'espoir - leurs branches tristes et nues annoncent peut être le printemps et promettent l'espoir...Comme j'écris ces mots, quatre larmes silencieuses ont coulé sur mes joues. Je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas dormi de la nuit. Quelquefois je me demande à quoi sert  la nuit. Pour moi, ce n'est qu'un long jour sans fin. ». Le 27 février 1961, elle reçut un message de soutien de Marlon BRANDO : Le 5 mars 1961, sortie de l’hôpital accompagnée de Pat NEWCOMB son attachée de presse.

Tags : 1961 - Columbia University Presbyterian Medical Center - Pat NEWCOMB

11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement. 27/09/2015

11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.
11 Novembre 1960 / ANNONCE DIVORCE AVEC ARTHUR MILLER / La séparation fut annoncée par Pat NEWCOMB dans le vestibule de l'appartement New-Yorkais de Marilyn. Elle expliqua aux journalistes que Marilyn n'avait pas engagé d'avocat et qu'elle ne projetait pas de le faire. Elle déclara également qu'il n'y avait pas de projet immédiat de divorce. En fait les affaires de Marilyn étaient entre les mains des avocats de MILLER depuis quatre ans ; elle devait donc trouver elle-même un avocat et choisira Aaron FROSCH, un avocat New-Yorkais ayant de nombreux clients dans le show-business. Marilyn posa pour des photos en vue du lancement de «The Misfits ». Pat NEWCOMB proposa de fixer la date du divorce au vendredi 20 janvier 1961, car ce jour là devait se dérouler la cérémonie d’investiture de John FITZGERALD KENNEDY à la présidence ; les médias seraient donc monopolisés par cet événement.

Tags : 1960 - Annonce divorce MILLER - Pat NEWCOMB - Appartement 444 East 57th street - Emilio PUCCI

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président. 16/01/2016

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au "Madison Square Garden", aux côtés de son attachée de presse Pat NEWCOMB et du père d'Arthur MILLER, avec lequel elle est restée en contact, Isadore MILLER, où elle est conviée afin de chanter l'hymne "Happy birthday" au Président.

Tags : 1962 - Madison Square Garden - Anniversaire John F KENNEDY - Pat NEWCOMB - Peter LAWFORD

5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend... 20/02/2016

5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...
5 Mars 1961 / (Part II) Pour cause de surmenage, Marilyn est hospitalisée durant 4 semaines au "Columbia Presbyterian Medical Center" ; à sa sortie, une horde de journalistes l'attend...

Tags : 1961 - Columbia University Presbyterian Medical Center - Pat NEWCOMB

29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB). 23/02/2016

29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).
29-30 Juin 1962 / Candides de George BARRIS. (Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB).

Tags : 1962 - George BARRIS - Emilio PUCCI - Pat NEWCOMB

12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ; Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement. 08/03/2016

12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.
12 Novembre 1960 / Marilyn et son attachée de presse Pat NEWCOMB se rendent chez son médecin, le Docteur Marianne KRIS ;  Le "New York Daily News" fit sa une : « Miller quitte Marilyn  ». De nouveau, elle fut traquée par les photographes, notamment lorsqu’elle quitta son appartement.

Tags : 1960 - Visite Dr Marianne KRIS - Pat NEWCOMB - Emilio PUCCI

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ». La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY. 14/03/2016

19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.
19 Mai 1962 / Arrivée de Marilyn au gala d'anniversaire du Président John FITZGERALD KENNEDY organisé au "Madison Square Garden" ; Certains biographes s'entendent sur le fait que Marilyn et John KENNEDY passèrent ensemble un week-end en mars 1962. Pourtant certains, dont Evelyn MORIARTY amie et doublure de Marilyn, ont affirmé n'avoir jamais eu la preuve que Marilyn rencontrait l'un ou l'autre des frères KENNEDY. Selon Fred Lawrence GUILES, la liaison entre eux dura tout au long de 1961 et 1962, surtout pendant ses voyages à New York. Mais cette version est contestée. Donald SPOTO écrivit : « Aucun biographe sérieux ne peut affirmer l'existence d'une liaison entre Marilyn et les KENNEDY. Tout ce que l'on peut dire de façon sûre est que l'actrice et le président se rencontrèrent à quatre reprises, entre octobre 1961 et août 1962, et qu'au cours de l'une de ces rencontres, ils téléphonèrent à une relation amicale de Marilyn  depuis une chambre à coucher. Peu de temps après, Marilyn  fit la confidence de cette relation sexuelle à ses proches, en insistant sur le fait que leur liaison s'arrêtait là ».  La première de ces occasions rapportées par SPOTO fut en octobre 1961, chez Peter LAWFORD, où Marilyn était invitée en compagnie d'autres femmes célèbres pour un dîner que Patricia LAWFORD donnait en l'honneur de son frère, le président KENNEDY. La deuxième rencontre eut lieu début 1962 à une soirée donnée en l'honneur de John KENNEDY, à New York. La troisième eut lieu le 24 mars 1962, dans la maison de Bing CROSBY, à Palm Springs :Ils auraient partagé une chambre d'où Marilyn aurait appelé Ralph ROBERTS. Au cours de ce week-end, elle accepta d'assister au gala des démocrates prévu pour mai 1962, au "Madison Square Garden" et promit de participer à la célébration de l'anniversaire de John KENNEDY.

Tags : 1962 - Anniversaire John F KENNEDY - Madison Square Garden - Pat NEWCOMB