209 tagged articles 1956

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1956-57 / Marilyn et jane, fille d'Arthur MILLER à Roxbury. 05/09/2015

1956-57 / Marilyn et jane, fille d'Arthur MILLER à Roxbury.
1956-57 / Marilyn et jane, fille d'Arthur MILLER à Roxbury.
1956-57 / Marilyn et jane, fille d'Arthur MILLER à Roxbury.
1956-57 / Marilyn et jane, fille d'Arthur MILLER à Roxbury.

Tags : 1957 - Roxbury - 1956

Février 1956 / De retour à Hollywood, Marilyn logea avec Milton, Amy et Joshua GREENE, David MAYSLES, l'assistant de Milton, les deux domestiques des GREENE (Kitty et Clyde) et Florence THOMAS, sa domestique, dans une maison de neuf pièces louée par Milton GREENE au 595 North Beverly Glen Boulevard, à Holmby Hill, West Los Angeles, pour 995 $ par mois. La maison était située dans le quartier de Westwood, à deux pas de l’UCLA (University of California Los Angeles) et de la Fox, où les scènes d’intérieur de « Bus stop » devaient être tournées. (photos Gene LESTER et Milton GREENE). 07/09/2015

Février 1956 / De retour à Hollywood, Marilyn logea avec Milton, Amy et Joshua GREENE, David MAYSLES, l'assistant de Milton, les deux domestiques des GREENE (Kitty et Clyde) et Florence THOMAS, sa domestique, dans une maison de neuf pièces louée par Milton GREENE au 595 North Beverly Glen Boulevard, à Holmby Hill, West Los Angeles, pour 995 $  par mois. La maison était située dans le quartier de Westwood, à deux pas de l’UCLA (University of California Los Angeles) et de la Fox, où les scènes d’intérieur de « Bus stop » devaient être tournées. (photos Gene LESTER et Milton GREENE).

Février 1956 / De retour à Hollywood, Marilyn logea avec Milton, Amy et Joshua GREENE, David MAYSLES, l'assistant de Milton, les deux domestiques des GREENE (Kitty et Clyde) et Florence THOMAS, sa domestique, dans une maison de neuf pièces louée par Milton GREENE au 595 North Beverly Glen Boulevard, à Holmby Hill, West Los Angeles, pour 995 $  par mois. La maison était située dans le quartier de Westwood, à deux pas de l’UCLA (University of California Los Angeles) et de la Fox, où les scènes d’intérieur de « Bus stop » devaient être tournées. (photos Gene LESTER et Milton GREENE).
Février 1956 / De retour à Hollywood, Marilyn logea avec Milton, Amy et Joshua GREENE, David MAYSLES, l'assistant de Milton, les deux domestiques des GREENE (Kitty et Clyde) et Florence THOMAS, sa domestique, dans une maison de neuf pièces louée par Milton GREENE au 595 North Beverly Glen Boulevard, à Holmby Hill, West Los Angeles, pour 995 $  par mois. La maison était située dans le quartier de Westwood, à deux pas de l’UCLA (University of California Los Angeles) et de la Fox, où les scènes d’intérieur de « Bus stop » devaient être tournées. (photos Gene LESTER et Milton GREENE).
Février 1956 / De retour à Hollywood, Marilyn logea avec Milton, Amy et Joshua GREENE, David MAYSLES, l'assistant de Milton, les deux domestiques des GREENE (Kitty et Clyde) et Florence THOMAS, sa domestique, dans une maison de neuf pièces louée par Milton GREENE au 595 North Beverly Glen Boulevard, à Holmby Hill, West Los Angeles, pour 995 $  par mois. La maison était située dans le quartier de Westwood, à deux pas de l’UCLA (University of California Los Angeles) et de la Fox, où les scènes d’intérieur de « Bus stop » devaient être tournées. (photos Gene LESTER et Milton GREENE).

Tags : 1956 - Gene LESTER - Milton GREENE

18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE). 09/09/2015

18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).
18 Décembre 1956 / Marilyn et Arthur MILLER se rendent à la première du film "Baby Doll" au "Victoria Theater" sur Broadway, New York. Après la première au cinéma, Marilyn et Arthur se rendent à une grande réception organisée au "Waldorf Astoria". Le couple y apparaît plus que jamais très amoureux, dansant lascivement ensemble. Marilyn y donne une interview pour la radio. / ANECDOTE / C'est une des rares fois que Marilyn coiffe sa fameuse mèche sur le côté gauche. (photos signées Paul SLADE).

Tags : 1956 - Premiere film "Baby doll" - Paul SLADE - Arthur MILLER

1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport; 10/09/2015

1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;

1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;
1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;
1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;
1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;
1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;
1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;
1956 / Conférence de presse avec Milton GREENE en vue du tournage du film "Bus stop" (PART 2) / Cela faisait plus d’un an qu’elle n’était pas revenue à Hollywood. Un accueil tumultueux l’attendait : des centaines de journalistes étaient présents, et il y avait une telle foule, qu’elle ne put sortir de l’aéroport qu’au bout de deux heures; elle fit une conférence de presse au sein de l’aéroport;

Tags : 1956 - Bus stop - Conférence presse "Bus stop" - Milton GREENE

1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente. 17/09/2015

1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.

1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.
1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.
1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.
1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.
1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.
1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.
1er Mars 1956 / Marilyn, Milton GREENE et Jack WARNER annoncèrent qu’un accord de distribution avait été conclu entre les "Marilyn MONROE Productions" et la "WARNER" pour "The Prince and the showgirl". Le réalisateur Billy WILDER était présent ce jour là ; son attachée de presse Pat NEWCOMB était également présente.

Tags : 1956 - Jack WARNER - Milton GREENE

12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont) la pièce de MILLER, au "Comedy Theater". 17/09/2015

12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".
12 Octobre 1956 / MILLER et Marilyn, Laurence OLIVIER et Vivien LEIGH, et Jack CARDIFF et son épouse se retrouvèrent pour prendre l'apéritif au "Lowndes Cottage", à Belgravia à Londres, avant d'assister à la première de « A view from the bridge » (Vu du pont)  la pièce de MILLER, au "Comedy Theater".

Tags : 1956 - Premiere "Vu du pont" - Arthur MILLER

1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier. 19/09/2015

1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.
1956 / BACKSTAGE / Marilyn en plein travail, écoutant les conseils du photographe Cecil BEATON, pour des sessions photos avec ce dernier.

Tags : 1956 - Cecil BEATON

14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent. 21/09/2015

14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.
14 Juillet 1956 / C'est sous une pluie fine que le couple MILLER-Marilyn arrive à l'aéroport de Londres pour le tournage du film "The Prince and the showgirl" avec Laurence OLIVIER ; pas moins de 70 policiers étaient chargés de canaliser la foule et plus de 200 photographes qui les attendent.

Tags : 1956 - The Prince and the showgirl - Arrivée aéroport de Londres - Idlewild Airport - Arthur MILLER

1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury. 21/09/2015

1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.
1er Juillet 1956 / Photos Milton GREENE ; Ce matin là, Marilyn se convertit au judaïsme (22ème Tammouz 5716 du calendrier juif). Son certificat de conversion fut signé par Milton GREENE, Arthur MILLER, Kermit MILLER (son frère) et le rabbin Robert GOLDBERG. Le mariage religieux d’Arthur MILLER et Marilyn fut ensuite célébré par le rabbin GOLDBERG, chez l’agent littéraire de MILLER, Kay  BROWN, à South Salem (Etat de New York), assisté de Kermit MILLER et d'Hedda ROSTEN. Ses dames d’honneur furent Amy GREENE (qui l’aida à s’habiller et à se maquiller), Hedda ROSTEN et Judy KANTOR. Sa robe de mariée en mousseline beige avait été dessinée par les couturiers John MOORE et Norman NORELL. Ce fut Milton GREENE qui l'accompagna pour sortir et la confia au bras de Lee STRASBERG (expression ultime de son rôle de père vis-à-vis de Marilyn) qui la mena à l’autel, sous le dais nuptial. Selon le rite juif, les mariés burent du vin, échangèrent les alliances et MILLER cassa son verre en souvenir de la destruction de Jérusalem. Au cours des deux derniers jours, MILLER avait acheté un anneau d’or, dont il, avait fait gravé l’inscription « A. to M., June 1956. Now is forever » (« A. à M., juin 1956. Maintenant Pour Toujours »). La cérémonie dura dix minutes. Il y eut environ vingt-cinq invités à ce mariage, dont George AXELROD, le scénariste de « The seven year itch », les enfants d'Arthur, ses parents, son frère Kermit, sa s½ur Joan, son cousin Morton et leurs conjoints, les STRASBERG, les ROSTEN et les GREENE, ainsi que John MOORE. Le menu était composé entre autre de rosbif, de langouste froide, d’émincé de dinde et de champagne. Avant de partir pour Londres, Arthur mit en vente sa maison de Roxbury.

Tags : 1956 - Mariage MILLER - Milton GREENE - Arthur MILLER

4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités. 23/09/2015

4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.
4 Décembre 1956 / Marilyn se rend à l"Actors Studio" afin de faire la promotion de la pièce "Baby doll" dont les bénéfices iront à la célèbre école ; pour ce faire, elle joue un temps les ouvreuses devant un parterre de journalistes et diverses personnalités.

Tags : 1956 - Promotion "Baby doll" "Actors Studio"