216 tagged articles 1956

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop". 27/10/2017

1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".

Les paroles de la chanson ont été écrites par Johnny MERCER et la musique composée par Harold ARLEN en 1942. Le parolier Johnny MERCER a écrit cette chanson en pensant à Judy GARLAND, qui l'interpréta en 1942. La chanson est devenue un standard aux USA, et interprétée par les plus grands chanteurs et chanteuses, entre autres : Margaret WHITING, Tony BENNETT, Frank SINATRA, Sammy DAVIS Jr, Bing CROSBY, Ella FITZGERALD, Jerry LEWIS, Rod STEWART, Tom JONES, Robbie WILLIAMS, Jamies CULLUM ; ainsi que les musiciens Glenn MILLER et Miles DAVIES.

Pour coller à son rôle de chanteuse d'un saloon paumé, Marilyn la chante faux intentionnellement. D'ailleurs, il n'existe aucun enregistrement studio de la version de Marilyn, mais uniquement la version du film, avec le brouhaha ambiant des cow-boys en fond sonore.

Tags : 1956 - Bus stop - Milton GREENE

15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl". 24/10/2017

15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".

PETIT HISTORIQUE DE L'HOTEL SAVOY
 
Inauguré en 1889, il fut construit par Richard d'OYLY CARTE, le propriétaire du "Savoy Theatre" situé non loin de là. Il est aujourd'hui l'un des plus prestigieux et des plus luxueux hôtels de Londres avec ses 230 chambres. Son nom vient du palais de Savoie, qui occupait les lieux auparavant. Il fut dirigé dans un premier temps par César RITZ, qui devint par la suite le fondateur des "Hôtels RITZ".
L'hôtel fut dessiné par l'architecte T. E. COLLCUTT, qui conçut également le "Wigmore Hall". Acheté à l'origine afin de bâtir un générateur électrique pour illuminer le théâtre voisin, le "Savoy Theatre", l'hôtel fut le premier bâtiment public au monde à être éclairé à l'électricité.
 
Le "Savoy" a longtemps été connu pour ses chefs créatifs. Ses cuisines ont vu l'invention de la pêche MELBA, créée en l'honneur de la cantatrice Nellie MELBA par le célèbre chef français Auguste ESCOFFIER. Le toast MELBA est aussi attribué aux cuisines de l'hôtel. On dit que Nellie MELBA commandant un toast, on lui servit plusieurs morceaux anormalement fins et croustillants, presque brûlés, créant ainsi un nouveau plat.
 
Une des curiosités de l'"hôtel Savoy" est que la rue qui y mène ("Savoy Court") est la seule rue du Royaume-Uni où les véhicules doivent rouler à droite. On raconte que cela date de l'époque où les conducteurs de chariots amenaient leur clients à l'hôtel. Rouler à droite leur permettait d'éviter de descendre pour ouvrir la porte à leurs passagers.
 
Claude MONET et James WHISTLER ont tous deux logé à l'hôtel et ont peint des vues de la Tamise depuis leur chambre.
Au début du XXIème siècle, l'hôtel créa les premiers appartements avec service de Grande-Bretagne, avec accès à toutes les facilités de l'hôtel. De nombreuses personnalités devinrent résidents, comme Sarah BERNHARDT et Sir Thomas DEWAR, certaines d'entre elles y vivant même plusieurs décades.
En 2005, le "Savoy" fut racheté au "Maybourne Hotel Group" (connu sous le nom de "The Savoy Group") par le groupe canadien "Fairmont Hotels and resorts".
 
"Savoy Pier"est situé près de l'entrée de l'hôtel côté rivière, mais n'est pas rattaché à l'hôtel. Il constitue un arrêt du "Thames Clippers" commuter service, reliant le "Savoy" à Londres, Canary Wharf et Greenwich, via un service de navettes fluviales.
 

Tags : 1956 - Egham - Arthur MILLER - Hotel Savoy - Londres - Laurence OLIVIER

12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres. 21/10/2017

12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.

Tags : 1956 - Leo FRIEDMAN - Laurence OLIVIER - Susan STRASBERG

1956 / Marilyn chante la chanson "I found a dream" dans le film "The Prince and the showgirl". / "I found a dream" ; Beaucoup de personnes ont pensé que ce n'était pas Marilyn qui interprétait cette chanson, tant sa voix est méconnaissable si on la compare aux autres mais c'est bien elle. Elle n'était pas entraînée pour chanter ce genre de musique d'opérette, mais son personnage en revanche devait l'être, c'est pourquoi elle dût l'interpréter ainsi, avec un vibrato très prononcé. En fait, elle n'aimait pas vraiment cette chanson qu'elle trouvait morne, et inadaptée à sa voix. Le studio refusait qu'elle la chante un ou deux tons en-dessous, alors qu'elle avait beaucoup de mal à atteindre certaines notes. 19/10/2017

1956 / Marilyn chante la chanson "I found a dream" dans le film "The Prince and the showgirl". / "I found a dream" ;  Beaucoup de personnes ont pensé que ce n'était pas Marilyn qui interprétait cette chanson, tant sa voix est méconnaissable si on la compare aux autres mais c'est bien elle. Elle n'était pas entraînée pour chanter ce genre de musique d'opérette, mais son personnage en revanche devait l'être, c'est pourquoi elle dût l'interpréter ainsi, avec un vibrato très prononcé. En fait, elle n'aimait pas vraiment cette chanson qu'elle trouvait morne, et inadaptée à sa voix. Le studio refusait qu'elle la chante un ou deux tons en-dessous, alors qu'elle avait beaucoup de mal à atteindre certaines notes.
1956 / Marilyn chante la chanson "I found a dream" dans le film "The Prince and the showgirl". / "I found a dream" ;  Beaucoup de personnes ont pensé que ce n'était pas Marilyn qui interprétait cette chanson, tant sa voix est méconnaissable si on la compare aux autres mais c'est bien elle. Elle n'était pas entraînée pour chanter ce genre de musique d'opérette, mais son personnage en revanche devait l'être, c'est pourquoi elle dût l'interpréter ainsi, avec un vibrato très prononcé. En fait, elle n'aimait pas vraiment cette chanson qu'elle trouvait morne, et inadaptée à sa voix. Le studio refusait qu'elle la chante un ou deux tons en-dessous, alors qu'elle avait beaucoup de mal à atteindre certaines notes.
PAROLES ET TRADUCTION DE LA CHANSON "I FOUND A DREAM"
 
I found a dream
I lay in your arms
The whole night through,
I'm yours,
No matter what other may say or do.
Love has fired a fancy free,
That's the way to start.
There will be nothing to lose,
'Til you lose your heart.

Traduction

 J'ai trouvé un rêve
J'ai trouvé un rêve
Je suis allongée dans tes bras,
toute la nuit,
Je suis à toi,
Peu importe ce que les autres disent ou font.
L'amour nous a rendus libres,
C'est la façon de commencer.
Il n'y aura rien à perdre,
Tant que tu ne perdes pas ton coeur.
 

Tags : 1956 - The Prince and the showgirl - Chanson - Milton GREENE

4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi. 16/10/2017

4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.

Tags : 1956 - Promotion "Baby doll" "Actors Studio" - Louella PARSONS - Eli WALLACH - Actors Studio

BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS ! 14/10/2017

BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS !

BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS !

Tags : Arthur MILLER - 1956 - Egham - Londres

1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE. 13/10/2017

1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop" par Milton GREENE.

Tags : 1956 - Bus stop - Milton GREENE - Eileen ECKART - Hope LANGE - Don MURRAY - Betty FIELD - Arthur O'CONNELL - Robert BRAY - Gladys RASMUSSEN

1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF. 09/10/2017

1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.

1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.
1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.
1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.
1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.
1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.
1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.
1956 / Marilyn lors du tournage du film "The Prince and the showgirl", sous les objectifs des photographes Milton GREENE et Jack CARDIFF.

Tags : 1956 - Jack CARDIFF - Milton GREENE - The Prince and the showgirl

1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien... 01/10/2017

1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
1956 / IDYLLE sur un plateau de tournage Londonien...
En 1956 à Londres, le jeune Colin CLARK est l'assistant de Laurence OLIVIER, qui tourne "Le Prince et la Danseuse" et partage la vedette avec Marilyn MONROE. Elle qui aspire au rang d'authentique comédienne est traitée comme une blonde écervelée par son partenaire et comme une enfant difficile par Arthur MILLER, son nouveau mari.

Le sex-symbol du grand écran tente alors de noyer son mal-être en séduisant Colin. Entre le 11 et le 19 septembre se noue une étrange idylle faite de longues conversations et d'escapades. Mais que se passera-t-il lorsque le garçon se retrouvera assis au bord du lit de Norma Jeane ?
Devenu un grand producteur de télévision, Colin CLARK (1932-2002) n'a livré son secret que deux ans avant sa mort. 

L'histoire nous est racontée par Colin CLARK, alors tout jeune homme engagé comme assistant sur le tournage du film "The prince and the showgirl" ("Le Prince et la danseuse"), en septembre 1956. Passionné depuis toujours pas l'univers du cinéma, il doit principalement cet emploi au grand comédien Laurence OLIVIER, star du film et accessoirement grand ami de la famille des CLARK. Le travail du jeune Colin est en fait assez ingrat et consiste à courir à droite et à gauche sur le plateau pour répondre aux exigences matérielles de leurs altesses hollywoodiennes. Grand admirateur de Marilyn MONROE, il n'imagine pas un instant, compte-tenu de leur différence de statut, qu'elle lui adressera un jour la parole ou qu'elle a seulement réaliser sa présence.


Très vite, les critiques acerbes de Laurence OLIVIER sur les qualités d'actrice de la star la plongent dans une profonde mélancolie : se retirant régulièrement dans sa loge ou dans ses appartements pour se gaver de calmants et d'alcool, elle plonge peu à peu le tournage et l'équipe du film dans une angoisse constante. C'est dans cette tension et cette attente perpétuelle de l'actrice que Colin est finalement envoyé la chercher ; il pénètre alors dans l'intimité de Marilyn qui, toute célébrité qu'elle est, se présente à lui dans toute sa spontanéité de petite fille perdue. Délaissée par son mari, critiquée par le milieu du septième art, Marilyn s'ennuie et s'ouvre entièrement au jeune garçon, qui lui offre une compagnie qu'elle n'attendait plus. On découvre donc non pas la star mais la "vrai" Marilyn, celle qui se cache derrière le masque de la blonde pulpeuse : Norma Jeane BAKER, accablée par le poids de son passé et un parcours déjà lourd d'expériences traumatisante et de questionnements. Au côté de Colin, elle s'exprime en toute liberté, avec le naturel dont elle estime être privée par sa profession : leurs escapades nous montrent une Marilyn tantôt grave et dépressive, tantôt fantaisiste et enfantine, n'aspirant qu'à un profond désir de liberté.
La relation qui se noue entre eux devient vite ambigüe et Colin lui-même ne sait dire dans quoi il sombre. Cette idylle fait bientôt le tour de l'équipe de tournage, et le jeune assistant se retrouve malgré lui au centre de toutes les attentions, notamment de l'entourage professionnel de la star qui voit d'un très mauvais ½il cette relation naissante...

 

Tags : 1956 - The Prince and the showgirl - Milton GREENE - Colin CLARK

27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN. 30/09/2017

27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.
27 Février 1956 / NEWS and RARES / Marilyn débarque de New-York pour Hollywood afin de débuter les scènes de tournage en studio du film "Bus stop" ; à l'aéroport Marilyn et Milton GREENE sont assaillis par les journalistes, une conférence de presse est alors dépêchée sur place, à propos de ce nouveau film de Joshua LOGAN.

Tags : 1956 - Conférence presse "Bus stop" - Milton GREENE