216 tagged articles 1956

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle. 04/02/2018

1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.
1er Mars 1956 / (Part III) Marilyn ne tourna jamais pour la Warner, mais les "Marilyn MONROE Productions" annoncèrent en 1956 qu'un accord de distribution avait été conclu avec la Warner pour « The Prince and the Showgirl » (1957), seul film produit par les "Marilyn MONROE Productions". Le 1er mars 1956 Marilyn et Jack WARNER, accompagnée de Milton GREENE, avec qui elle était associée, annoncèrent conjointement la nouvelle.

Tags : 1956 - Jack WARNER - Milton GREENE

1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop"). 20/01/2018

1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").

Pour Marilyn Monroe
 
En 1956, Marilyn est déjà une grande star. Elle a déjà tourné avec HAWKS ("Gentlemen prefer blondes") HATHAWAY ("Niagara"), PREMINGER ("La rivière sans retour") ou encore WILDER ("Sept ans de réflexion"). Il est donc amusant de la voir jouer ici une belle ingénue qui à défaut d'avoir conquis Hollywood joue les chanteuses de charmes dans un cabaret minable.
 
Pour son histoire d'amour... vache !
 
Cet Arrêt d'autobus de Joshua LOGAN, adaptation d'une pièce de théâtre à succès "People in the Wind", raconte comment un jeune cow-boy du Montana, plus doué avec les vaches et les chevaux qu'avec les femmes, va tomber sous le charme d'une déesse répondant au doux nom de Chérie (Marilyn bien-sûr !). Notre plouc au grand c½ur (Don MURRAY) va se cramponner à sa selle pour serrer la belle et l'intégrer à son cheptel. Le bonheur est dans le pré !    
Pour la séquence du cabaret... électrique !
 
"That Old Black Magic" chante Chérie (Marilyn) dans un bouge pour cow-boys étonnamment peu intéressés par la voix - et les formes !- de la plantureuse interprète. Magie du Technicolor, le jeu de lumière rend la partition de Marilyn foudroyante d'expressivité passant d'une lumière pâle à un rouge terriblement érotique. Elle met soudain l'audience à ses genoux. Electricité garantie.
 
Pour son bus... prometteur !
 
L'Amérique et ses grands territoires, c'est bien connu, se découvrent en bus ! La dernière partie de l'intrigue du présent film ne pouvait donc finir que sur les quatre roues d'un Greyhound. Chérie lassée de son cowboy au lasso, prend ses cliques et ses claques direction l'Ouest. Le redneck n'en a cure et change la trajectoire de la belle pour le Nord et ses neiges éternelles ! Objet phallique par excellence, le bus laisse d'emblée augurer des plaisirs sans limite pour nos deux tourtereaux !
 
Pour ses répliques... savoureuses !
"I'm gotta get me an angel !" se répète le héros à peine débarquer dans la grande ville pour disputer son rodéo. Un point de montage pour le moins direct nous montre illico l'ange bientôt en question: Marilyn en robe bustier à qui il ne manque que les ailes. Nous sommes en 1956 et Marilyn rejoindra bientôt les anges - au sens propre du terme -, six ans plus tard. « Dzzzoooooooo ! », lance Chérie-Marilyn suggérant sa fuite prochaine pour Hollywood. Décidemment, seule Marilyn était capable de faire sonner une onomatopée comme un poème ! 
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").
1956 / Sur le tournage du film "Bus stop". / Film mal aimé dans la pléthorique filmographie de Marilyn, ce "Bus stop" mérite pourtant d'être (re)vu. Voici pourquoi ! (5 raisons de revoir "Bus stop").

Tags : 1956 - Bob BEERMAN - Bus stop - Joshua LOGAN - Don MURRAY - Eileen ECKART - Paula STRASBERG

9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview. 18/01/2018

9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.
9 Février 1956 / (Nouvel article, nouvelles photos) Londres, "Terrace room" du "Plaza Hotel", Marilyn annonce à la presse aux côtés de Laurence OLIVIER, sa future production du film "The Prince and the showgirl" ; Milton GREENE ainsi que l'acteur Terence RATIGAN sont présents lors de l'interview.

Tags : 1956 - Terrace room "Plaza Hotel" - The Prince and the showgirl - Londres - Laurence OLIVIER

BELLE FIN DE SOIREE A TOUTES ET A TOUS ! 28/12/2017

Tags : 1956 - The Prince and the showgirl - Laurence OLIVIER

HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications... 21/12/2017

HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...

Dans l'hémisphère nord, ce jeudi après-midi, à 17h27 et 58 secondes très exactement, nous sommes entrés sans même nous en rendre compte pour la plupart d'entre nous, dans une nouvelle saison, la plus froide de l'année en théorie : l'hiver (2017-2018). Avec les équinoxes de printemps et d'automne et le solstice d'été, le solstice d'hiver fait partie de ces dates-clés de notre calendrier astronomique. Ces événements rythment le tour de la Terre autour du Soleil. Avec le solstice d'hiver, "la Terre n'est pas plus éloignée du Soleil qu'en été, c'est même le contraire, mais c'est l'axe de rotation de la Terre qui penche "du mauvais côté" !", explique Alain Cirou, directeur de rédaction du magazine Ciel et Espace et directeur général de l'Association française d'astronomie, sur Europe 1. Résultat :  "C'est l'hiver, les ombres sont rasantes et la durée de la nuit est maximale."
Le passage à l'hiver (à ne pas confondre avec le passage à l'heure d'hiver, qui a lieu en automne) se produit donc à une seconde bien précise, déterminée par l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE). Un calcul que l'Observatoire de Paris tient à jour jusqu'en... 2 999 ! "Le solstice d'hiver correspond à l'instant où la longitude apparente géocentrique du Soleil est égale à 270°", précise l'IMCCE. Traduction : au moment du solstice d'hiver, la position de la Terre par rapport au Soleil va atteindre son inclinaison maximum, avec, encore une fois, un ensoleillement rasant du côté de l'hémisphère nord.
Le changement sans doute le plus concret amorcé par le solstice d'hiver, c'est l'heure à laquelle le soleil se couche : si mardi 19 décembre, il s'est par exemple couché à 16h55 à Paris après s'être levé à 8h40, l'astre se lèvera à 8h42 demain vendredi, lendemain du solstice d'hiver, pour se coucher à 16h56, nous faisant gagner une petite minute de lumière en fin de journée. Le jour du nouvel an, à l'heure de se souhaiter une bonne année, il se lèvera à 8h44 pour se coucher à 17h03. Nous aurons alors gagné près de 10 minutes de "jour" du soir. Vous l'aurez compris, le solstice d'hiver marque le point de départ des journées qui rallongent, jusqu'au solstice d'été du 20 juin.
Fait surprenant, le rallongement des jours a en fait commencé depuis le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie : à partir de ce jour-là, le soleil s'est mis à se coucher de plus en plus tard. Un dicton imagé existe d'ailleurs, qui dit "à la Sainte Luce, le jour croit du saut d'une puce". Il date du 14e siècle, quand l'on se référait encore au calendrier Julien instauré par Jules César... et dans lequel le solstice d'hiver avait lieu aux alentours du... 13 décembre ! Mais revenons-en à notre solstice d'hiver à nous : depuis le 13 décembre, le soleil a aussi rallongé ses grasses mat', se levant de plus en plus tard. Ce qu'il continuera à faire jusqu'au mardi 2 janvier, tout en se couchant par contre à chaque fois un peu plus tard au fil des jours. De quoi y gagner des jours plus longs pour de vrai, cette fois.
Le solstice d'hiver, date clé chez les romains et les celtes
Avant le solstice d'hiver, le soleil est blafard et ne chauffe plus beaucoup, il se lève de plus en plus vers le sud-est et est très bas sur l'horizon à midi. Selon le site Futura Sciences, les Romains, mais aussi d'autres cultures, craignaient à cette période sombre de l'année que le Soleil meure et ne revienne jamais, laissant derrière lui ténèbres et désolation. C'est pourquoi le solstice de décembre, du latin solsticium qui veut dire littéralement "arrêt du Soleil" (statum, immobile) est un évènement majeur du calendrier.
Cette période marque en effet pour les cultures celtes, germaniques et romaines le renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. En effet, après quelques jours d'immobilité, et le jour le plus court de l'année, le point de lever et de coucher du Soleil au-dessus de l'horizon se décale de nouveau vers le nord. Les jours grandissent et la lumière revient. Chez les Celtes, des tombeaux de souverains, comme à Newgrange (vers 3.200 avant J.-C.), en Irlande, étaient construits de telle manière que l'entrée et la chambre funéraire au c½ur de l'édifice soient illuminées uniquement ces jours-ci, au lever du soleil.
Un enneigement exceptionnel en montage pour l'hiver 2017-2018
Au-delà du jour du solstice d'hiver, on en sait plus sur la météo des premières vacances de l'hiver, celles de la fin d'année. Fans de montagne et de vacances au ski vont être contents : les météorologues prévoient un enneigement exceptionnel cette année. Comme l'a communiqué La Chaîne météo ce 18 décembre, après deux mornes années question neige lors des vacances de Noël, le début de saison hivernale promet de très bonnes conditions d'enneigement "sur l'ensemble des massifs", y compris pour les stations de ski situées à basse altitude. Seul bémol : des flocons plus aléatoires sur "la partie Est des Pyrénées (Canigou / Cerdagne).
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...
HIVER 2017 - 2018 - Le solstice d'hiver 2017 vient d'avoir lieu, ce jeudi 21 décembre. La date de l'entrée dans notre saison froide mérite quelques explications...

Tags : 1962 - Bert STERN - 1955 - Milton GREENE - 1956 - Cecil BEATON - Effet personnel - 1951 - Magasins "Saks Fifth Avenue"

1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop". 14/12/2017

1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".

Tags : 1956 - Bus stop - Paula STRASBERG - Joshua LOGAN - Milton GREENE

1956 / RARE Marilyn et l'actrice Judy HOLLIDAY dans son appartement new-yorkais, Marilyn lui donnant des conseils de beauté, sous l'objectif du photographe Howell CONANT. 06/11/2017

Tags : Howell CONANT - 1956 - Judy HOLLIDAY

22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York. 03/11/2017

22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.

Cette séance a pour but de promouvoir la « nouvelle Marilyn », celle que les studios, qu'Hollywood va devoir prendre au sérieux. Et quoi de mieux que Cecil BEATON pour donner une aura de respectabilité, de sérieux à Marilyn MONROE ?
Le lieu de cette rencontre magique est "l'hôtel Ambassador". Construit en 1921, il fut démoli en 1966 pour laisser place à d'autres buildings.

Marilyn est déjà venue dans cet hôtel. Elle y a séjourné une semaine en mars 1955. Un photographe l'immortalisa alors dans les différents espaces de la suite qu'elle occupait, il s'appelait Ed FEINGERSH et c'était pour le magazine "Redbook". (Retrouvez cette collaboration avec le photographe, tag Ed FEINGERSH).

Il est très amusant de constater que pour cette séance du 22 février 1956, Cecil BEATON et Marilyn se sont retrouvés dans la même suite qu'elle occupait lors de cette semaine de mars 1955 ! Incroyable, non ? La preuve en images (voir photos de FEINGERSH dans le blog).
 
Revenons au déroulement de cette séance.
 
La séance photos fut certainement longue au vu du nombre de changements de lieux ainsi que de styles. BEATON utilisera majoritairement des pellicules en noir et blanc. Cependant à plusieurs reprises il utilisa aussi des pellicules couleurs mais celles-ci sont peu nombreuses.
Marilyn commence à poser avec sa tenue d'arrivée : la petite robe noire de John MOORE portée plusieurs fois en cette année 1956.
Les premières sont celles près de la fenêtre avec son manteau. Ensuite le manteau disparaît pour laisser place à ses belles épaules nues. Après quel ordre donner ? Mystère, nous pouvons simplement supposé grâce à sa coiffure qui se modifie légèrement.
Dans cette tenue, elle pose de façon aguicheuse et rigolote sur le sofa. Elle est plus sérieuse sur le fauteuil en osier et presque enfantine assise par terre devant le paravent noir à motifs.
Un élément nouveau apparaît avec la robe noire : son manteau de fourrure blanche. A nouveau sur le fauteuil en osier, sa place à changer. Nous sommes désormais devant une des fenêtres. Marilyn apparaît très sérieuse même sombre sur certaines photos.
Marilyn se change et arbore une robe qui rappelle celle portée lors de la séance avec Philippe HALSMAN qui apparue en couverture du numéro d'avril 1952 de "Life". Le créateur de cette dernière est Ceil CHAPMAN. Marilyn portera de très nombreuses années ses créations. Alors pourquoi pas ?
 
C'est avec cette robe que Marilyn et BEATON gravèrent cette séance.
Le photographe va s'amuser avec la star. Il va la faire jouer avec une marguerite, un oeillet, et même un faux oiseau ! Les lieux vont être divers : le fauteuil en osier, un paravent sombre et même sur le lit au motif japonisant. Il lui fera porter une étole et chose unique dans la carrière de Marilyn, un bandeau de soie noué dans ses cheveux.
 
De cette orgie de clichés sortira la photo favorite de Marilyn. Joshua LOGAN et sa femme lui offriront une impression de celle-ci accompagnée d'une magnifique lettre manuscrite de Cecil BEATON datée de juin 1956 dans un triptyque en argent que Marilyn gardera toute sa vie. Une photo nous le montre dans l'appartement de Marilyn et Arthur à New York au mois de mai 1958 (Voir article dans le blog, tag Cecil BEATON).
Il fut vendu en octobre 1999 lors de la célèbre vente chez "Christie's". Estimé entre 15 000 et 20 000 dollars, il partit pour 145 500 dollars !
 

Tags : 1956 - Cecil BEATON

1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop". 02/11/2017

1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".

1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".

Tags : 1956 - Joshua LOGAN - Milton GREENE - Gladys RASMUSSEN - Bob BEERMAN - Paula STRASBERG

1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film. 30/10/2017

1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.

Tags : 1956 - Terrace room "Plaza Hotel" - The Prince and the showgirl - Milton GREENE - Laurence OLIVIER - Terence RATTIGAN - Londres