211 tagged articles 1956

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop". 14/12/2017

1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".

1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".
1956 / Pour les fans en demande, ces huit nouvelles photos de Marilyn sous la direction de Joshua LOGAN, lors du tournage du film "Bus stop".

Tags : 1956 - Bus stop - Paula STRASBERG - Joshua LOGAN - Milton GREENE

1956 / RARE Marilyn et l'actrice Judy HOLLIDAY dans son appartement new-yorkais, Marilyn lui donnant des conseils de beauté, sous l'objectif du photographe Howell CONANT. 06/11/2017

Tags : Howell CONANT - 1956

22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York. 03/11/2017

22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.
22 Février 1956 / Une seule séance photos de Marilyn par Cecil BEATON à "L'Ambassador Hotel" de New-York.

Cette séance a pour but de promouvoir la « nouvelle Marilyn », celle que les studios, qu'Hollywood va devoir prendre au sérieux. Et quoi de mieux que Cecil BEATON pour donner une aura de respectabilité, de sérieux à Marilyn MONROE ?
Le lieu de cette rencontre magique est "l'hôtel Ambassador". Construit en 1921, il fut démoli en 1966 pour laisser place à d'autres buildings.

Marilyn est déjà venue dans cet hôtel. Elle y a séjourné une semaine en mars 1955. Un photographe l'immortalisa alors dans les différents espaces de la suite qu'elle occupait, il s'appelait Ed FEINGERSH et c'était pour le magazine "Redbook". (Retrouvez cette collaboration avec le photographe, tag Ed FEINGERSH).

Il est très amusant de constater que pour cette séance du 22 février 1956, Cecil BEATON et Marilyn se sont retrouvés dans la même suite qu'elle occupait lors de cette semaine de mars 1955 ! Incroyable, non ? La preuve en images (voir photos de FEINGERSH dans le blog).
 
Revenons au déroulement de cette séance.
 
La séance photos fut certainement longue au vu du nombre de changements de lieux ainsi que de styles. BEATON utilisera majoritairement des pellicules en noir et blanc. Cependant à plusieurs reprises il utilisa aussi des pellicules couleurs mais celles-ci sont peu nombreuses.
Marilyn commence à poser avec sa tenue d'arrivée : la petite robe noire de John MOORE portée plusieurs fois en cette année 1956.
Les premières sont celles près de la fenêtre avec son manteau. Ensuite le manteau disparaît pour laisser place à ses belles épaules nues. Après quel ordre donner ? Mystère, nous pouvons simplement supposé grâce à sa coiffure qui se modifie légèrement.
Dans cette tenue, elle pose de façon aguicheuse et rigolote sur le sofa. Elle est plus sérieuse sur le fauteuil en osier et presque enfantine assise par terre devant le paravent noir à motifs.
Un élément nouveau apparaît avec la robe noire : son manteau de fourrure blanche. A nouveau sur le fauteuil en osier, sa place à changer. Nous sommes désormais devant une des fenêtres. Marilyn apparaît très sérieuse même sombre sur certaines photos.
Marilyn se change et arbore une robe qui rappelle celle portée lors de la séance avec Philippe HALSMAN qui apparue en couverture du numéro d'avril 1952 de "Life". Le créateur de cette dernière est Ceil CHAPMAN. Marilyn portera de très nombreuses années ses créations. Alors pourquoi pas ?
 
C'est avec cette robe que Marilyn et BEATON gravèrent cette séance.
Le photographe va s'amuser avec la star. Il va la faire jouer avec une marguerite, un oeillet, et même un faux oiseau ! Les lieux vont être divers : le fauteuil en osier, un paravent sombre et même sur le lit au motif japonisant. Il lui fera porter une étole et chose unique dans la carrière de Marilyn, un bandeau de soie noué dans ses cheveux.
 
De cette orgie de clichés sortira la photo favorite de Marilyn. Joshua LOGAN et sa femme lui offriront une impression de celle-ci accompagnée d'une magnifique lettre manuscrite de Cecil BEATON datée de juin 1956 dans un triptyque en argent que Marilyn gardera toute sa vie. Une photo nous le montre dans l'appartement de Marilyn et Arthur à New York au mois de mai 1958 (Voir article dans le blog, tag Cecil BEATON).
Il fut vendu en octobre 1999 lors de la célèbre vente chez "Christie's". Estimé entre 15 000 et 20 000 dollars, il partit pour 145 500 dollars !
 

Tags : 1956 - Cecil BEATON

1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop". 02/11/2017

1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".

1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".
1956 / LES NEWS de Marilyn sur le tournage du film "Bus stop".

Tags : 1956 - Joshua LOGAN - Milton GREENE - Gladys RASMUSSEN - Bob BEERMAN - Paula STRASBERG

1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film. 30/10/2017

1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.
1956 / Photoshoot de Marilyn aux côtés de Terence RATTIGAN (Scénariste de la pièce "The sleeping Prince" ou "The Prince and the showgirl" pour le film) et de Laurence OLIVIER, son partenaire masculin dans le film.

Tags : 1956 - Terrace room "Plaza Hotel" - The Prince and the showgirl - Milton GREENE - Laurence OLIVIER - Terence RATTIGAN - Londres

1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop". 27/10/2017

1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".
1956 / INFOS sur la chanson "That old black magic" tirée du film "Bus stop".

Les paroles de la chanson ont été écrites par Johnny MERCER et la musique composée par Harold ARLEN en 1942. Le parolier Johnny MERCER a écrit cette chanson en pensant à Judy GARLAND, qui l'interpréta en 1942. La chanson est devenue un standard aux USA, et interprétée par les plus grands chanteurs et chanteuses, entre autres : Margaret WHITING, Tony BENNETT, Frank SINATRA, Sammy DAVIS Jr, Bing CROSBY, Ella FITZGERALD, Jerry LEWIS, Rod STEWART, Tom JONES, Robbie WILLIAMS, Jamies CULLUM ; ainsi que les musiciens Glenn MILLER et Miles DAVIES.

Pour coller à son rôle de chanteuse d'un saloon paumé, Marilyn la chante faux intentionnellement. D'ailleurs, il n'existe aucun enregistrement studio de la version de Marilyn, mais uniquement la version du film, avec le brouhaha ambiant des cow-boys en fond sonore.

Tags : 1956 - Bus stop - Milton GREENE

15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl". 24/10/2017

15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".
15 Juillet 1956 / Après une séance photos dans la roseraie d'"Egham Parc", à Londres, les MILLER rejoignent Laurence OLIVIER à "L'Hôtel Savoy" pour une conférence de presse, annonçant aux journalistes, le tournage du film "The Prince and the showgirl".

PETIT HISTORIQUE DE L'HOTEL SAVOY
 
Inauguré en 1889, il fut construit par Richard d'OYLY CARTE, le propriétaire du "Savoy Theatre" situé non loin de là. Il est aujourd'hui l'un des plus prestigieux et des plus luxueux hôtels de Londres avec ses 230 chambres. Son nom vient du palais de Savoie, qui occupait les lieux auparavant. Il fut dirigé dans un premier temps par César RITZ, qui devint par la suite le fondateur des "Hôtels RITZ".
L'hôtel fut dessiné par l'architecte T. E. COLLCUTT, qui conçut également le "Wigmore Hall". Acheté à l'origine afin de bâtir un générateur électrique pour illuminer le théâtre voisin, le "Savoy Theatre", l'hôtel fut le premier bâtiment public au monde à être éclairé à l'électricité.
 
Le "Savoy" a longtemps été connu pour ses chefs créatifs. Ses cuisines ont vu l'invention de la pêche MELBA, créée en l'honneur de la cantatrice Nellie MELBA par le célèbre chef français Auguste ESCOFFIER. Le toast MELBA est aussi attribué aux cuisines de l'hôtel. On dit que Nellie MELBA commandant un toast, on lui servit plusieurs morceaux anormalement fins et croustillants, presque brûlés, créant ainsi un nouveau plat.
 
Une des curiosités de l'"hôtel Savoy" est que la rue qui y mène ("Savoy Court") est la seule rue du Royaume-Uni où les véhicules doivent rouler à droite. On raconte que cela date de l'époque où les conducteurs de chariots amenaient leur clients à l'hôtel. Rouler à droite leur permettait d'éviter de descendre pour ouvrir la porte à leurs passagers.
 
Claude MONET et James WHISTLER ont tous deux logé à l'hôtel et ont peint des vues de la Tamise depuis leur chambre.
Au début du XXIème siècle, l'hôtel créa les premiers appartements avec service de Grande-Bretagne, avec accès à toutes les facilités de l'hôtel. De nombreuses personnalités devinrent résidents, comme Sarah BERNHARDT et Sir Thomas DEWAR, certaines d'entre elles y vivant même plusieurs décades.
En 2005, le "Savoy" fut racheté au "Maybourne Hotel Group" (connu sous le nom de "The Savoy Group") par le groupe canadien "Fairmont Hotels and resorts".
 
"Savoy Pier"est situé près de l'entrée de l'hôtel côté rivière, mais n'est pas rattaché à l'hôtel. Il constitue un arrêt du "Thames Clippers" commuter service, reliant le "Savoy" à Londres, Canary Wharf et Greenwich, via un service de navettes fluviales.
 

Tags : 1956 - Egham - Arthur MILLER - Hotel Savoy - Londres - Laurence OLIVIER

12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres. 21/10/2017

12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
12 Février 1956 / Marilyn et et Laurence OLIVIER retrouvent l'actrice Susan STRASBERG dans les coulisses du théâtre "Cort Theatre" de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne FRANCK", dans laquelle joue Susan. Laurence OLIVIER avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York ; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.

Tags : 1956 - Leo FRIEDMAN - Laurence OLIVIER - Susan STRASBERG

1956 / Marilyn chante la chanson "I found a dream" dans le film "The Prince and the showgirl". / "I found a dream" ; Beaucoup de personnes ont pensé que ce n'était pas Marilyn qui interprétait cette chanson, tant sa voix est méconnaissable si on la compare aux autres mais c'est bien elle. Elle n'était pas entraînée pour chanter ce genre de musique d'opérette, mais son personnage en revanche devait l'être, c'est pourquoi elle dût l'interpréter ainsi, avec un vibrato très prononcé. En fait, elle n'aimait pas vraiment cette chanson qu'elle trouvait morne, et inadaptée à sa voix. Le studio refusait qu'elle la chante un ou deux tons en-dessous, alors qu'elle avait beaucoup de mal à atteindre certaines notes. 19/10/2017

1956 / Marilyn chante la chanson "I found a dream" dans le film "The Prince and the showgirl". / "I found a dream" ;  Beaucoup de personnes ont pensé que ce n'était pas Marilyn qui interprétait cette chanson, tant sa voix est méconnaissable si on la compare aux autres mais c'est bien elle. Elle n'était pas entraînée pour chanter ce genre de musique d'opérette, mais son personnage en revanche devait l'être, c'est pourquoi elle dût l'interpréter ainsi, avec un vibrato très prononcé. En fait, elle n'aimait pas vraiment cette chanson qu'elle trouvait morne, et inadaptée à sa voix. Le studio refusait qu'elle la chante un ou deux tons en-dessous, alors qu'elle avait beaucoup de mal à atteindre certaines notes.
1956 / Marilyn chante la chanson "I found a dream" dans le film "The Prince and the showgirl". / "I found a dream" ;  Beaucoup de personnes ont pensé que ce n'était pas Marilyn qui interprétait cette chanson, tant sa voix est méconnaissable si on la compare aux autres mais c'est bien elle. Elle n'était pas entraînée pour chanter ce genre de musique d'opérette, mais son personnage en revanche devait l'être, c'est pourquoi elle dût l'interpréter ainsi, avec un vibrato très prononcé. En fait, elle n'aimait pas vraiment cette chanson qu'elle trouvait morne, et inadaptée à sa voix. Le studio refusait qu'elle la chante un ou deux tons en-dessous, alors qu'elle avait beaucoup de mal à atteindre certaines notes.
PAROLES ET TRADUCTION DE LA CHANSON "I FOUND A DREAM"
 
I found a dream
I lay in your arms
The whole night through,
I'm yours,
No matter what other may say or do.
Love has fired a fancy free,
That's the way to start.
There will be nothing to lose,
'Til you lose your heart.

Traduction

 J'ai trouvé un rêve
J'ai trouvé un rêve
Je suis allongée dans tes bras,
toute la nuit,
Je suis à toi,
Peu importe ce que les autres disent ou font.
L'amour nous a rendus libres,
C'est la façon de commencer.
Il n'y aura rien à perdre,
Tant que tu ne perdes pas ton coeur.
 

Tags : 1956 - The Prince and the showgirl - Chanson - Milton GREENE

4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi. 16/10/2017

4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.
4 Décembre 1956 / (Part III) Lors de la sortie américaine du film "Baby Doll", Marilyn se rend à "l'Actors Studio" de New York pour promouvoir le film. "Baby Doll" est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre portant le même nom. La version cinéma a été réalisé par Elia KAZAN, le co-fondateur de "l'Actors Studio", et met scène notamment l'acteur Eli WALLACH (avec qui Marilyn jouera dans le film "The misfits"), qui fréquenta les cours de théâtre. Marilyn aurait aimé jouer dans le film, mais le rôle féminin de "Baby Doll Meighan" était celui d'une jeune fille mineure, jouée par Carroll BAKER qui était aussi une "élève" de "l'Actors Studio". Marilyn fait donc ici office d'ouvreuse ("usherette") devant le théâtre; arrivant et repartant en taxi, elle pose avec l'affiche publicitaire du film. La chroniqueuse Louella PARSONS était là aussi.

Tags : 1956 - Promotion "Baby doll" "Actors Studio" - Louella PARSONS - Eli WALLACH - Actors Studio