80 tagged articles 1951

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1951 / Photo Phil BURCHMAN lors du tournage du film "Clash by night". 31/07/2015

Tags : 1951 - Phil BURCHMAN - Clash by night

1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club". 09/08/2015

1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".
1951 / Marilyn est conviée à la soirée annuelle des correspondants de presse étrangers à Hollywood au "Mocambo Club".

Tags : 1951 - Mocambo Club

1951 / Photos Phil BURCHMAN, Marilyn dans sa chambre au "Beverly Carlton Hotel". 29/08/2015

1951 / Photos Phil BURCHMAN, Marilyn dans sa chambre au "Beverly Carlton Hotel".

1951 / Photos Phil BURCHMAN, Marilyn dans sa chambre au "Beverly Carlton Hotel".

Tags : 1951 - Phil BURCHMAN - Beverly Carlton Hotel

1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO. Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood. 06/09/2015

1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.
1951 / Divers moments avec Marilyn lors du tournage du film "Clash by night". Pour son treizième film, la Fox avait loué Marilyn à la RKO.  Il est fort possible que le journaliste Sidney SKOLSKY persuada le producteur Jerry WALD de confier à Marilyn un rôle dans ce film s'inspirant d'une pièce de théâtre de Clifford ODETS, qui avait été jouée à Broadway. Marilyn avait lu la pièce à l'époque où elle travaillait à "l'Actors Lab". Pour la première fois, elle allait se dégager des rôles de secrétaire ou de jolie blonde dans lesquels on la confinait jusque là. Le tournage eût lieu à Monterrey, en Californie et fut une réelle épreuve pour le réalisateur, Fritz LANG. Celui-ci supportait mal toutes les exigences de Marilyn, et particulièrement la présence de Natasha LYTESS (que Marilyn avait imposée pour l'aider à exprimer le meilleur du rôle) qui anticipait ses directives. Mais avec Marilyn ils trouvèrent un compromis et le tournage put continuer. Dans la publicité précédent la sortie du film, la RKO se servit largement de l'anecdote de Marilyn, petite fille de l'orphelinat, regardant les studios par la fenêtre, en rêvant à des jours meilleurs. Mais le scandale du calendrier de nus éclata : il assura au film une énorme publicité gratuite et fit de Marilyn une vedette. Le film était produit par Harriet PARSONS, soeur de Louella PARSONS, l'une des journalistes les plus importantes d'Hollywood.

Tags : Clash by night - 1951 - Dan DAILEY

12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party". 16/09/2015

12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".
12 Juin 1951 / Marilyn et trois autres jeunes talents, Craig HILL, Mala POWERS et Nick SAVANO sont invités par le propriétaire du restaurant le "Ciro's", Herman HOOVER, chez lui dans sa villa de Beverly-Hills, pour une "party".

Tags : 1951 - Herman HOOVER's party - Craig HILL - Mala POWERS - Nick SAVANO - Herman HOOVER

3 Août 1951 / Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood. 18/09/2015

3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.
3 Août 1951 /  Marilyn, « Miss Cheesecake 1952 » par le magazine "Stars ans Stripes" (un journal de l’armée), participa à une soirée donnée en l’honneur de Michaël GASZYNSKI, un diplomate polonais qui fêtait ce soir là son obtention de la citoyenneté américaine. A cette occasion, elle fut photographiée au magasin "Farmer’s Market" à Hollywood.

Tags : 1951 - Miss "Cheesecake 1952"

1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND. Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude. 24/09/2015

1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.
1951 / Marilyn lors du tournage du film "Let's make it legal" (Chéri, divorçons), notamment avec les acteurs Robert WAGNER, Barbara BATES ou encore MacDonald CAREY. Ce film fait partie de la rapide succession de douze films que Marilyn tourna au début des années 1950. La Fox s'efforçait alors de glisser un rôle pour sa nouvelle égérie dans chacune de ses productions. Le personnage secondaire joué par Marilyn n'avait pas demandé de gros efforts d'imagination au scénariste I.A.L. DIAMOND.  Les retards de Marilyn provoquèrent une scène avec Richard SALE, le réalisateur : il exigea des excuses devant toute l'équipe. Marilyn quitta vivement le plateau mais revint, penaude.

Tags : 1951 - Let's make it legal - MacDonald CAREY - Robert WAGNER

1951 / Marilyn rend visite à son ancienne école où elle était scolarisée de 1941 à 1942, à la "Van Nuys High School", aujourd'hui rebaptisée la "Van Nuys Senior High School". 28/09/2015

Tags : 1951 - Van Nuys High School

29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles. 28/01/2016

29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.

29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.
29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.
29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.
29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.
29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.
29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.
29 Mars 1951 / Ce soir là, Marilyn conviée à la cérémonie des Oscars, remet à Thomas MOULTON, la célèbre statuette pour la catégorie de "meilleure prise de son" pour le film "All about Eve", où elle joua un de ses premiers rôles.

Tags : 1951 - Cérémonie Oscars - All about Eve - Thomas MOULTON

1951 / Marilyn avant la cérémonie des Oscars portant une superbe robe de tulle noir (voir article ci-dessous) (photos John FLOREA). 28/01/2016

1951 / Marilyn avant la cérémonie des Oscars portant une superbe robe de tulle noir (voir article ci-dessous) (photos John FLOREA).

1951 / Marilyn avant la cérémonie des Oscars portant une superbe robe de tulle noir (voir article ci-dessous) (photos John FLOREA).
1951 / Marilyn avant la cérémonie des Oscars portant une superbe robe de tulle noir (voir article ci-dessous) (photos John FLOREA).

Tags : 1951 - John FLOREA - Cérémonie Oscars - All about Eve