5 tagged articles New York / Phoenix

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !

Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

15 Mars 1956 / Marilyn arrive à Phoenix pour débuter le tournage du film "Bus stop". 14/02/2017

15 Mars 1956 / Marilyn arrive à Phoenix pour débuter le tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / Marilyn arrive à Phoenix pour débuter le tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / Marilyn arrive à Phoenix pour débuter le tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / Marilyn arrive à Phoenix pour débuter le tournage du film "Bus stop".

Tags : 1956 - New York / Phoenix - Bus stop

15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo. 21/11/2016

15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.
15 Mars 1956 / (Part IV) Marilyn quitte New York, pour la ville de Phoenix, en Arizona, pour débuter les extérieurs du film "Bus stop", notamment la scène du rodéo.

Tags : 1956 - Milton GREENE - New York / Phoenix

15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop". 28/05/2016

15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".
15 Mars 1956 / (PART III) Quand Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix pour les besoins du tournage du film "Bus stop".

Tags : 1956 - New York / Phoenix - Bus stop - Milton GREENE

15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles... 01/03/2016

15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...
15 Mars 1956 / (Part II) Marilyn quitte New York pour la ville de Phoenix afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; Le festival annuel de rodéo devait servir de décor à plusieurs séquences importantes et Joshua LOGAN voulait pouvoir utiliser les milliers de spectateurs comme figurants. C’est là que Marilyn rencontra ses partenaires du film, Don MURRAY et Hope LANGE (qui dans la vie étaient fiancés et se marieront). Don MURRAY était le fils d'un régisseur. Marilyn logea au dernier étage du "Sahara Motor Hotel". A son arrivée à Phoenix, Milton GREENE refusa qu'on interview ou photographie Marilyn; ce seul privilège lui était accordé à lui. LOGAN sût s’y prendre avec Marilyn : il connaissait bien STANISLAVSKI et sa "Méthode" (il était le seul metteur en scène américain à avoir étudié avec lui en URSS), et d’un point de vue théorique, ils étaient sur la même longueur d’onde. A mesure que le tournage progressait, Milton GREENE renforça la surveillance autour de Marilyn, pour le plus grand malheur des  journalistes qui ne pouvaient se frayer un chemin auprès d'elle. Arthur JACOBS, qui dirigeait l’agence de presse qui s’occupait de Marilyn, envoya plusieurs de ses collaborateurs sur place, dont Pat NEWCOMB. Marilyn sembla rapidement l'apprécier et elles devinrent amies, mangeant ensemble fréquemment. Mais celle-ci entra en conflit avec Marilyn et Arthur JACOBS la rappela à Los Angeles...

Tags : 1956 - Bus stop - New York / Phoenix - Milton GREENE

15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL. 20/01/2016

15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.
15 Mars 1956 / Marilyn quitte New-york pour la ville de Phoenix, en Arizona, afin de tourner les extérieurs du film "Bus stop" ; certaines photos sont signées Milton GREENE, qui d'ailleurs l'accompagne, d'autres de son plus grand admirateur du moment, James HASPIEL.

Tags : 1956 - Bus stop - Milton GREENE - James HASPIEL - New York / Phoenix