32 tagged articles Gentlemen prefer blondes

Une vie de 36 ans en images ! 31/07/2015

Une vie de 36 ans en images !
DES PHOTOS PAR MILLIERS, AUCUNE EN DOUBLE...
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !
Une vie de 36 ans en images !

1952 / Marilyn est interviewé par le journaliste Vernon SCOTT lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes". 21/03/2017

Tags : 1952 - Gentlemen prefer blondes

1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA. 21/03/2017

1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.
1952 / Marilyn dans une des scènes du film "Gentlemen prefer blondes", aux côtés du jeune George WINSLOW, de Charles COBURN, sous la direction de Howard HAWKS. Costume de Marilyn signé TRAVILLA.

Tags : 1952 - Gentlemen prefer blondes - William TRAVILLA - Autograph

FEMINITE ABSOLUE 20/03/2017

FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE
FEMINITE ABSOLUE

Une minaudière est un accessoire de mode féminin, généralement un objet de joaillerie, destiné à remplacer le sac du soir. Ce réticule compartimenté permet de loger de nombreux éléments dans un minuscule espace : poudrier, rouge à lèvres, godet à fard, fume cigarette, voire montre, face-à-mains ou clefs.
La Minaudière apparaît dans les années 30. On ne sait qui a vraiment adapté le Vanity Case au point d'en faire la Minaudière, Madame CARIOU (historienne de la maison "VAN CLEEF"), l'attribue à Charles ARPELS qui en réalité s'appelait Salomon ARPELS, fils de Salomon ARPELS le premier associé d'Alfred VAN CLEEF et père d'Esther VAN CLEEF née ARPELS, Madame RAULET l'attribue à Louis ARPELS, mais aucune preuve ne vient étayer ces affirmations. Il semble que le grand fabricant de boîtes (en matières précieuses), Alfred LANGLOIS, ou Strauss Allard et Meyer aient fabriqué pour tous les joailliers, des nécessaires plus facile à intégrer dans un sac de femme que le Vanity Case. De nombreux joailliers et grands couturiers ont créé — et créent encore — leurs propres modèles.
Description
De forme généralement oblongue et plate, de la taille d'un petit livre et tenant facilement en main, la minaudière est un objet précieux. Les matériaux utilisés pour sa confection sont le plus souvent rigides, métaux comme l'or ou le platine serti de pierres précieuses ou fines, orné de laque ou de nacre. Mais il existe également des minaudières en tissu posé sur armature ou souple, tels que velours, soie ou brocart, brodé ou non.
Certaines minaudières sont équipées d'une dragonne que la propriétaire passe autour du poignet. Les plus spectaculaires sont glissées dans une pochette de satin ou velours noir d'où leur extraction, lors d'une soirée ou d'un dîner, fait un effet remarqué.
L'intérieur révèle l'ingéniosité du concepteur. À l'instar des nécessaires de voyage fabriqués par les grands tabletiers français, l'espace est utilisé avec minutie pour y loger le plus grand nombre possible de compartiments. Une habile disposition peut permettre de ranger en même temps un poudrier, une montre (montée au sommet du tube de rouge à lèvres), des boîtes à fard, des boîtes à pilules et à bonbons, un carnet, un fume-cigarette, un briquet, des lorgnettes de théâtre ou un face-à-main, un peigne, des clefs, un mouchoir, des cartes de visite, etc...
Selon le journaliste de mode Lloyd BOSTON qui conçoit la minaudière comme un « essentiel » de la garde-robe pour le soir, ce petit objet n'a « qu'une utilité limitée, juste un caractère fabuleux ».
FEMINITE ABSOLUE

Tags : Effet personnel - 1952 - Gentlemen prefer blondes

1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES 17/03/2017

1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES

Les exigences d'une nouvelle star
Lorsque la Fox a acquis les droits de la pièce, le film était initialement prévu pour Jane RUSSELL et Betty GRABLE. Mais au vu du succès de "Niagara" avec Marilyn MONROE (1952, Henry HATHAWAY), le studio a finalement changé d'avis et choisi la star montante, qui coûtait beaucoup moins cher que Betty GRABLE (18 000 dollars contre 150 000). Toutefois, la production n'avait pas prévu les exigences de Marilyn MONROE, qui demandait sans cesse à retourner les scènes malgré le contentement du réalisateur. Aux interrogations de la Fox sur le moyen d'accélerer le tournage, Howard HAWKS a proposé "trois idées fantastiques : remplacer Marilyn, réécrire le script pour le raccourcir et changer de réalisateur."
Scène coupée
Dans la bande-annonce de l'époque, les spectateurs ont pu voir un extrait de séquence musicale au cours de laquelle Marilyn et Jane RUSSELL chantent sur scène dans un décor de jardin d'enfants. On peut les voir porter leur costume quand Tommy NOONAN leur parle dans les coulisses du cabaret français. Cette scène ne fait pourtant pas partie du montage final.
Dernière collaboration
"Les Hommes préfèrent les blondes" est le second et dernier film que Marilyn a tourné sous la direction d'Howard HAWKS, sans doute à cause de ses caprices. Elle avait joué l'année précédente dans "Chérie je me sens rajeunir" ("Monkey business").
Cadeau d'anniversaire
Marilyn a appris qu'elle avait été choisie pour jouer dans "Les Hommes préfèrent les blondes" le jour de son 26ème anniversaire.
Carrière lancée
Howard HAWKS voulait que Marilyn MONROE ait un rôle plus étoffé que ce qui était originalement prévu, afin de faire d'elle une vraie actrice plutôt que de la cantonner à un rôle de bimbo écervelée. C'est grâce à ce film que la carrière de l'actrice a véritablement explosé.
Première fois
La bande originale des "Hommes préfèrent les blondes" a été éditée par la MGM, bien que le film ait été produit par la Fox ; c'est la première fois que le studio sortait la musique d'un film qu'il n'avait pas produit.
Acte manqué
Le duo formé par Marilyn et Jane RUSSELL a été un tel succès que le studio a souhaité le reformer pour un autre film, "How To Be Very, Very Popular" (1955). Marilyn a toutefois refusé car elle n'aimait pas le script ; le film a finalement réuni Sheree NORTH et... Betty GRABLE.
Shocking
Si la robe rose de Marilyn pendant "Diamonds are a girl's best friend" est aujourd'hui iconique, l'actrice devait à l'origine seulement porter des bandes de velours noir et des strass, recréant l'illusion d'une rivière de diamants à échelle humaine. Une tenue finalement jugée trop osée pour les studios.
Choisir sa voix
Les studios voulaient doubler la voix de Marilyn, jugée irritante, pendant la totalité du film. Seuls ses "No" au début de "Diamonds are a girl's best friend" ainsi que la phrase "these rocks don't lose their shape" ont finalement été doublés.
Dévouement
Pour préparer son rôle, Marilyn a assisté aux représentations de Broadway des "Hommes préfèrent les blondes", avec Carol CHANNING, chaque soir pendant un mois.
Chute dans la piscine
Jane RUSSELL n'était, à l'origine, pas sensée tomber dans la piscine lors de la séquence "Ain't There Anyone Here for Love ?". L'actrice a en fait été renversée par accident par l'un des plongeurs et Howard HAWKS a décidé de garder la scène.


1952 / Marilyn et Jane RUSSELL lors du tournage du film "Gentlemen prefer blondes"... Une entente parfaite ! / ANECDOTES

Tags : 1952 - Gentlemen prefer blondes - William TRAVILLA

1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes". 27/01/2017

1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".
Les français sont ravis de mourir d'amour
Ils aiment se battre en duel
Mais je préfère un homme vivant et qui m'offre
De coûteux joyaux

Le baise-main est peut-être très continental
Mais les diamants sont le meilleur ami de la femme
Un baiser est très bien, mais ça ne paie pas le loyer
De votre humble appartement ni ne vous aide à la laverie

Les hommes se refroidissent quand les femmes vieillissent
Et nous perdons toutes nos charmes à la longue
Mais taillés en carré ou en goutte d'eau
Ces cailloux ne perdent pas leurs formes
Les diamants sont le meilleur ami de la femme

Tiffany's !
Cartier !
Black star, Frost, Gorham !
Parlez-en moi, Harry Winston, parle m'en encore !

Il peut venir un temps ou une fille a besoin d'un avocat
Mais les diamants sont le meilleur ami de la femme
Là peut venir un moment où c'est dangereux
Parfois, un employeur pense que vous êtes affreusement mignonne
Mais sans ces glaçons attention

Il vous aime quand la bourse va bien
Mais attention quand ça dégringole
Ces lâches retournent voir leur femme
Les diamants sont le meilleur ami de la femme

J'ai entendu parler de liaisons purement platoniques
Mais les diamants sont le meilleur ami de la femme
Et je pense que les histoires qui restent des liaisons
Sont plus belles si les petites poules ont de gros cadeaux
Le temps s'en va, la jeunesse s'envole
Et vous ne pouvez plus vous redresser
Mais même avec le dos ou les genoux tordus
Vous êtes droite chez Tiffany's

Diamants !
Diamants !
Je ne parle pas des pierres du Rhin.Mais les diamants sont les meilleurs (d'une fille).Meilleurs amis
1952 / LES DIAMANTS SONT LES MEILLEURS AMIS D'UNE FILLE... (Paroles traduites). En effet, Marilyn chante la chanson "Diamonds are a girl's best friends" dans le film "Gentlemen prefer blondes".

Tags : 1952 - Gentlemen prefer blondes - Chanson

1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" ! 16/01/2017

1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !

Le 9 février 1953, Marilyn apparaît à une réception donnée en son honneur par le magazine "Photoplay" au "Beverly Hills Hotel". Ce soir là elle reçoit le prix "L'étoile qui est montée le plus vite dans le ciel d'Hollywood en 1952". Elle apparaît vêtue de la fameuse robe en lamé or.
Cette robe fut créée par TRAVILLA pour le film "Gentlemen prefer blondes". Au final on ne la voit quasiment pas à l'écran puisque Marilyn apparaît furtivement de dos dans cette robe. Mais Marilyn aimait vraiment cette robe et voulu la porter pour cette cérémonie.
 
TRAVILLA qui avait cousu sur Marilyn cette robe n'était pas franchement chaud pour voir Marilyn la porter pour cet événement. Tout d'abord pour une question pratique. Du fait d'avoir dû la coudre sur elle, la robe n'était pas réellement finie, elle n'avait pas de doublure et n'avait donc pas de fermeture éclair. Puis parce que pour TRAVILLA cette robe était parfaite pour un film mais pas pour la vraie vie parce que trop sexy, trop voyante. Quand Marilyn appela TRAVILLA pour sortir la robe du magasin des costumes, il lui répondit : "Pas question, c'est complètement inapproprié !".
Marilyn usa de ruse et fit appel au supérieur de TRAVILLA pour le faire céder. Il accepta donc mais à condition de faire quelques ajustements. Il lui demanda d'avoir une coiffure simple et très peu de bijoux. Mais elle refusa de porter le moindre fond de robe, il fallu donc la coudre à nouveau sur elle. Cependant un changement notable ne put être refusé par Marilyn. Dans la version originale le décolleté arrive jusqu'au nombril. TRAVILLA le "raccourcira" pour rester dans le domaine de la décence. Il faut bien avouer qu'aujourd'hui encore un décolleté pareil reste très provocateur. Mais comme disait TRAVILLA cela n'était pas vulgaire parce qu'elle avait des seins qui étaient parfaitement écartés pour mettre ce genre de décolleté...
 
Marilyn était la Reine de l'auto promotion et savait parfaitement ce qu'elle faisait !
 
Elle venait de terminer "Gentlemen prefer blondes" et allait commencer "How to marry a millionaire". Le succès de ces prochains films n'étaient pas encore là mais celui de "Niagara" était très présent.
Elle savait qu'après cette apparition, elle allait faire la Une des journaux, ce qui arriva et ce soir là, un sex-symbol est réellement né.
Marilyn apparut donc dans cette fameuse robe. J'imagine la tête des gens quand ils ont vu Marilyn moulée dans son fourreau doré. Avec sa démarche, plusieurs ont dû avaler de travers !
 
Jerry LEWIS était le maître de cérémonie. Il paraît qu'il monta sur une table et se mit à siffler tel le loup de Tex Avery... ceci fait parti de la légende, aucune photo pour l'attester par contre.
Par contre, dans le public, une grande dame du cinéma hollywoodien n'apprécia pas du tout cette apparition dès plus sexy. Il s'agit de Joan CRAWFORD. Elle qualifia Marilyn de vulgaire. Elle se fit encore plus vénéneuse à la suite d'un article du "Los Angeles Mirror" qui disait : "Il suffit d'un mouvement du derrière pour que Marilyn MONROE vole la vedette. Tous les invités se mirent à l'applaudir tandis que deux autres stars du cinéma, Joan CRAWFORD et Lana TURNER, étaient à peine regardée. A côté de Marilyn, toutes les autres paraissaient bien ternes".
 
CRAWFORD déclara au journaliste Bob THOMAS : "On se serait cru à un strip-tease. Le public hurlait, vociférait, Jerry LEWIS sifflait, juché sur une table. Mais nous autres du métier frémissons d'horreur... certes le sexe joue un rôle d'une importance capitale dans la vie de tout le monde. La chose intéresse les gens, les intrigue. Mais de là à aimer voir quelqu'un s'y vautrer... cette fois on est allé trop loin dans la provocation publicitaire. Elle a commis une grave erreur ; on devrait lui dire que si le public apprécie les personnalités féminines provocantes, il aime qu'on lui prouve qu'avant tout les actrices sont de grandes dames".
 
Marilyn fut anéantie surtout que DiMAGGIO enfonça le clou.
Heureusement Louella PARSONS prit fait et cause pour Marilyn. Elle lui donna l'occasion de répondre à CRAWFORD dans sa très influente chronique : "Ce qui m'a fait le plus mal, c'est que l'attaque soit venue d'une femme que j'ai toujours admirée pour ses qualités de mère - pour le fait d'avoir adopté cinq enfants. Qui mieux que moi peut apprécier le geste d'offrir à des enfants abandonnés la sécurité d'un foyer ?".
Pour l'anecdote, Marilyn semble être venue vêtue d'une fourrure noire dont on peut apercevoir des petits bouts sur quelques photos... mais nous ne la voyons jamais la porter !
Elle fut accompagner par Sydney SKOLSKY. Joe ne voulait absolument pas l'accompagner dans ce genre d'endroit et encore moins regarder Marilyn dans une tenue pareille ! C'est fort dommage. Il n'a jamais soutenu Marilyn dans sa carrière quand il partageait sa vie avec elle. Elle aurait tant aimer avoir le soutien de l'homme qui était censé l'aimer plus que tout.
1952-53 / LA PETITE HISTOIRE DE LA ROBE "La plus Marilyn" !

Tags : 1952 - 1953 - Photoplay Award - Gentlemen prefer blondes - William TRAVILLA - Gene KORNMAN

1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953. 03/01/2017

1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.

1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.
1952 / Marilyn et Jane RUSSELL dans de magnifiques robes signées TRAVILLA, dans le film "Gentlemen prefer blondes" ; notons que Marilyn portera cette robe lors du fameux gala au "Hollywood bowl" en 1953.

Tags : 1952 - William TRAVILLA - Gentlemen prefer blondes - John FLOREA

1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage ! 18/12/2016

1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !
Ce numéro de chant et de danse fut coupé au montage ; Marilyn et Jane y chantaient une chanson intitulée "Four french dances". Vêtues de bodys noirs et de chapeaux Napoléon, dans un décor représentant Paris avec la Tour Eiffel pour décor, elles prononcaient quelques paroles en français : "Sur le Balcon" / "Le tentateur" / "Sol taire" / "Parle d'affaire". Ce numéro est aussi surnommé "When the Wild Wild Women Go Swimmin' Down in the Bimini Bay"
Suspendues dans une demie-lune où elles chantonnaient "When the wild wild women go swimmin' down in the Bimini Day", elles descendaient ensuite un escalier puis dansaient avec des danseuses de french-cancan où elles chantaient "Four French Dances". Il n'existe malheureusement aucune image filmée de cette scène.
Le refrain de la chanson peut être entendue en fond sonore dans la scène qui suit celle du numéro de chant "Diamonds are the girl's best friend" : celle où Dorothy et Lorelei regagnent les vestiaires.
1952 / Scène du film "Gentlemen prefer blondes" coupée au montage !

Tags : 1952 - Gentlemen prefer blondes - Effet personnel

26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais. 11/12/2016

26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.

26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.
26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.
26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.
26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.
26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.
26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.
26 Juin 1953 / (Part V) Suite au succès phénoménal du film "Gentlemen prefer blondes", Marilyn et Jane RUSSELL sont invitées devant le trottoir du cinéma "Grauman's Chinese Theatre", afin d'y apposer leurs empreintes de pas et de mains dans le ciment frais.

Tags : Grauman's Chinese Theatre - 1953 - Gentlemen prefer blondes

1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes". 25/11/2016

1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".

1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".
1952 / Ne jamais montrer de diamants à Lorelei, ils pourraient disparaître... Surtout si c'est une tiare ! Scène du film "Gentlemen prefer blondes".

Tags : 1952 - Gentlemen prefer blondes - Natasha LYTESS