1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.

1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.
1951 / Photos publicitaires de Marilyn alors sous contrat avec la RKO, du photographe Phil BURCHMAN.

Marilyn MONROE, sex-symbol des années 50
 
Elle est l'étoile d'Hollywood des années 50, son nom suffit à faire envier les femmes, et saliver les hommes. Marilyn MONROE, aux multiples tenues sexy et glamour, s'est imposée comme le sex-symbol de la période ! De sa robe ivoire qui s'envole au-dessus de la grille de métro à son cultissime pull en maille, on fait le point sur le style étonnant de Marilyn (source "MarieClaire")
 
Son style : Si on ne devait retenir qu'une seule icône d'Hollywood, ce serait certainement Marilyn ! Actrice des années 50, elle est surtout connue pour son style pin-up, grâce à des mensurations pulpeuses : hanches larges, taille fine et poitrine généreuse. Cette silhouette séduisante et sa grâce naturelle lui vaudront une réputation de sex-symbol ainsi que la première couverture du magazine de charme "Playboy" en 1953. Reine du glamour, elle faisait tourner les têtes des hommes du monde entier dans « Certains l'aiment chaud » ou « Les hommes préfèrent les blondes », notamment celle du Président KENNEDY avec qui elle entretiendra une liaison secrète...
 
Mais Marilyn MONROE, c'est surtout des robes extraordinaires : fourreau, longues, moulantes, corolles, bustier... Une collection impressionnante et des formes toujours mises en valeur, on comprend parfaitement pourquoi on l'appelait la « Mmmmmm girl » ! A femme iconique, produit iconique : elle contribuera à forger la légende du parfum N°5 de Chanel, notamment lorsqu'elle évoque au détour d'une interview avec Georges BELMONT, le rédacteur en chef de "Marie Claire France", quant à la question « Que portez-vous pour dormir ? » elle répond « Chanel N°5 ! ».
 
Ses robes : On se rappelle de « Subway dress », la robe blanche qu'elle retient au-dessus d'une grille de métro dans « Sept ans de réflexion » ! Une photo emblématique de la star, portant cette robe drapée ivoire au large décolleté en V restera l'une des plus célèbres du 7ème art. On se souvient aussi de son fourreau rose dans laquelle elle se dandine au son de la très célèbre chanson « Diamonds are a girl's best friend » dans le film « Les hommes préfèrent les blondes ». Elle faisait sensation en la portant avec des longs gants roses et parée de somptueux bijoux afin d'illustrer les paroles de la musique comme il se doit !
 
Ses fourrures : Marilyn avait pour habitude de déguiser ses tenues affriolantes sous une grosse étole blanche en fourrure, avec laquelle elle aimait jouer et faire sortir ses épaules nues. Il lui arrivait très souvent de se cacher sous un manteau de fourrure (pour mieux se dévoiler) comme lorsqu'elle chante « Happy birthday Mister President » à John F KENNEDY. Un accessoire extrêmement glamour, qui collait à la peau du personnage !
 
Son maillot de bain taille haute : pour une vraie silhouette de pin-up ! Nombreux sont les clichés qui la présentent vêtue d'une culotte montante, ou d'un une pièce bustier. Mais on se souvient notamment de cette tenue dans le film inachevé « Quelque chose doit craquer », dans lequel elle apparaît très sulfureuse, voire érotique.
 
Ses décolletés plongeants : s'ils ne se comptent plus dans « Certains l'aiment chaud », on se souvient d'un en particulier dans « Les hommes préfères les blondes ». Il s'agit du décolleté vertigineux de la longue robe lamée et dorée, sans fermeture éclair ni boutons ! On raconte que la scène dans laquelle elle apparaît aurait été écourtée, tant la tenue était suggestive...
 
Son pull en maille : qu'elle portait dans le film « Le Milliardaire » aux côtés d'Yves MONTAND. Il s'agit d'un gros pull en maille violet que personne n'a pu oublier, porté sur de simples collants noirs, et accompagnant les notes de la célèbre chanson « My heart belongs to daddy ». En 1999, la marque française Gerard DAREL achètera le pull et décidera de le rééditer pour l'automne-hiver 2010-2011 !
 

Tags : 1951 - Phil BURCHMAN

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.212.30) if someone makes a complaint.

Report abuse